Appropriation des langues et subjectivité

Mélanges offerts à Jean-Marie Prieur par ses collègues et amis

Essai - 262 pages - 145x210

ISBN : 9782753906617


Les travaux de Jean-Marie Prieur, Professeur des universités en sciences du langage, à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, se sont attachés à interroger la question du sujet parlant, en particulier en situation de contacts de langues, à partir d'un ancrage du côté de la psychanalyse. Ceci impliquait de repenser les cadres habituels des sciences du langage. Un vent traversier... Ce terme simple et percutant, évocateur, poétique et programmatique à la fois, a donné le titre d'un de ses ouvrages. Mais cette image s'applique aussi à son auteur, en tant que chercheur, en tant que lecteur et en tant qu'enseignant. Elle évoque le mouvement, l'élan et l'énergie qui caractérisent la pensée de cet explorateur des traverses : de la didactique des langues à la psychanalyse, de la sociolinguistique à l'anthropologie du langage, de la critique littéraire à l'épistémologie. Vingt-et-un collègues et amis ont souhaité témoigner leur reconnaissance et leur amitié à Jean-Marie Prieur, en abordant à leur tour le thème de la relation du sujet aux langues et au savoir qui est au cœur de sa pensée.
Version papier : 27,00 €
Version numérique au format PDF : 8,49 €

Meilleures ventes

Connexion

Fermer