CONTESTER L’INJUSTICE EN DÉMOCRATIE

La désobéissance civile rawlsienne

Philosophie / Sociologie - 66 pages - 140x200

ISBN : 9782753906709

Publié le : 18/09/2020


L’État peut-il subsister sans citoyens ? Comment affirmer sa citoyenneté en face d’un État démocratique autoritaire et arbitraire ? La réponse est sans détour : c’est par la désobéissance civile. Elle ne fait appel ni au rejet de l’État ni à la renonciation au droit d’être citoyen. Elle confirme plutôt la participation active du citoyen à la culture de la vertu de la justice comme principe politique inaliénable et de la liberté comme valeur démocratique fondamentale, puisque le devoir d’obéir aux lois de la majorité doit se conjuguer avec le droit de défendre ses libertés et le devoir de lutter contre l’injustice. Pour cela, le droit à la désobéissance civile est un devoir citoyen comme l’a reconnu et élaboré John Rawls car « le gouvernement d’un pays n’est pas omnipotent ». Justement, « il possède des limites qui s’inscrivent dans la dialectique de la nécessité de l’État et la liberté du sujet ». D’où contester l’injustice en démocratie c’est attester que démocratie ne rime pas seulement avec obéissance mais aussi avec justice et liberté.


Version papier : 13,00 €

L'AUTEUR



Maître en philosophie politique, Aurel Avocètien se spécialise dans la pensée philosophique de John Rawls tentant de l’ouvrir aux nouveaux enjeux contemporains. Enseignant et directeur académique au Philosophat du Bénin, il élabore une vision politique axée sur les fondements anthropologiques du vivre-bien-ensemble et les moyens pour y parvenir. Il est auteur de plusieurs articles déjà parus dans la Revue Philosophat.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer