De la critique de l'infrastructure coloniale française à l'enchevêtrement des singularités culturelles dans Madame Bâ d'Erik Orsenna

- - 120 pages - 140x200

ISBN : 9782753905450


L'indépendance n'a pas encore eu lieu dans les colonies. Les citoyens colonisés « ont accédé à la liberté » − si liberté il y a – sans comprendre l'imaginaire colonial. C'est pourquoi cette étude, basée sur l'œuvre de l'écrivain français Erik Orsenna, met en évidence la conscience de l'absurdité de l'appareil discursif de la raison occidentale marqué par l'exploitation abusive, le double langage et de prétendues valeurs universelles. La mémoire de ce jeu inspire une démarche critique conséquente sous la plume de Bernard Djoumessi. Elle consacre également la déconstruction de la « tour d'ivoire » française, l'insularité culturelle, la pensée de l'être ou la culture atavique au profit de l'enchevêtrement culturel, des cultures composites ou la pensée de la relation. Sous les lumières de la pensée postcoloniale, s'inspirant largement de la pensée de l'altérité française et assortissant de l'imagologie, l'auteur montre comment Erik Orsenna, à travers ses personnages, met en avant les « hétérotopies », la dissémination et le principe d'altérité qui déconstruisent la contrainte unitaire et les discours dominants français de la modernité. Cet essai repositionne donc le débat de la critique littéraire postcoloniale, car les sources de la critique de l'infrastructure discursive sont renouvelées : la France se démantèle à travers sa littérature contemporaine. L'infrastructure discursive européocentriste est loin de reconnaitre les prismes idéologiques avec Erik Orsenna et la littérature française postmoderne.
Version papier : 12,50 €
Version numérique au format PDF : 3,99 €

L'AUTEUR



Bernard Djoumessi Tongmo est chercheur en littératures française et francophone au Département de langues étrangères appliquées de l'Université de Dschang au Cameroun. Il prépare actuellement une thèse de Doctorat sur l'appareil de la rationalité occidentale tel que perçu par la littérature française postmoderne. Membre de l'Équipe de Recherche en Littérature Comparée (ERLIC) de l'Université de Dschang, Bernard Djoumessi a publié "Art littéraire et Existence" aux éditions Connaissances et Savoirs de Paris (2016).

Du même auteur

Meilleures ventes

Connexion

Fermer