Étiologie et posologie contre l'emprise des groupes politico-militaires en Afrique Centrale

Histoire/Politique - 218 pages - 145x210

ISBN : 9782753906648


Terreau fertile à l'ancrage rebelle, l'Afrique centrale est l'un des viviers les plus ambiants de la violence politico-militaire. Les groupes politico-militaires y assoient leur domination, privatisent des espaces et démontrent leur capacité de nuisance. Cette emprise rebelle consolide la confiance de ces tisserands du désordre qui se mesurent aux armées conventionnelles. Cela ne relève pas du hasard. Des déterminants tels que le déficit de légitimité des leaders et leur impunité, facteurs de frustrations politiques ou la néopatrimonialsation de l'État vecteur de mal-gouvernance, les influences étrangères et ses effets, accentuent leur ancrage. Constatant que cette dynamique centrifuge s'agrippe fondamentalement sur des ressorts tels que l'absence d'un cadre stratégique et doctrinal adapté, la désagrégation institutionnelle de la Communauté ou la régionalisation des conflits et se cramponne sur la permanence de la violence, la faible définition des concepts et des menaces, Édouard Épiphane Yogo a consacré son ouvrage à l'étude des causes et des facteurs de la rébellion d'obédience essentiellement politico-militaire en Afrique centrale et lui a donné une dimension prospective.
Version papier : 16,50 €
Version numérique au format PDF : 5,49 €

L'AUTEUR



Édouard Épiphane Yogo est enseignant au département de Science Politique de l'université de Yaoundé II au Cameroun et chercheur principal au Bureau des Études Stratégiques de Yaoundé, un Think Tank sécuritaire où il assure également les fonctions de directeur exécutif. Il est membre du conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique (CODESRIA) et du Réseau de Recherche sur les Opérations de Paix (ROP), un groupe porté par des chercheurs canadiens. Il a été consultant national au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour formuler le Plan Spécial de Reconstruction et de Recouvrement des régions du nord-ouest et du sud-ouest. Il a également été expert pour l'évaluation des programmes de stabilisation financés par l'Agence des États-Unis pour le Développement/Office of Transition Initiative (USAID/OTI) à l'extrême-nord Cameroun.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer