La fin de l’éducation de l’homme ? Tome 2 : Les acquis de la mort de l’homme.

Philosophie / Sociologie - 442 pages - 140x200

ISBN : 9782342148619

Publié le : 23/11/2020


De nombreux livres sur l’éducation paraissent depuis des décennies. Et pourtant, dans les familles et dans les établissements scolaires, on n’a jamais eu autant de difficultés, parfois insurmontables, à éduquer et à instruire les jeunes d’aujourd’hui. Cependant des solutions louables sont proposées comme « le changement de regard sur l’enfant », « la discipline positive », « le Réenchantement de l’école », l’école de la confiance…

Notre postmodernité nihiliste ne cesse d’affirmer que « l’élève est au centre du système éducatif » (comme si on l’ignorait !). Que fait-on des parents et des professeurs ? Faut-il que les adultes reprennent leur place d’éducateurs de l’homme ? Est-il souhaitable de remédier à l’auto-éducation de l’enfant ? Celui-ci est libre et fait ce qu’il veut, mais l’éducation d’aujourd’hui en a-t-elle fait un être fragile, incapable d’affronter sa vie (professionnelle) ? Les difficultés éducatives s’expliquent-elles d’abord par une démission des adultes dans le travail éducatif véritable, ensuite par le monde déformé qu’ils ont construit pour les jeunes depuis la mort supposée de Dieu et de l’homme ? Est-on vraiment à la fin de l’éducation de l’homme ? Peut-on encore surmonter la faillite supposée de l’éducation du jeune postmoderne ?

 


Version papier : 29,00 €
Version numérique au format PDF : 4,99 €

L'AUTEUR



L’auteur, Alphonse Vanderheyde, docteur en philosophie de l’université de Paris IV-Sorbonne, enseigne en Lycée. Ici, il propose le tome 2 des « Acquis de la mort de l’homme ». Le tome 1 portait sur « La philosophie de la mort de l’homme » aux éditions Connaissances et Savoirs,2017.  Ses recherches actuelles portent sur notre postmodernité à la dérive et sur la fin supposée de l’homme.

DU MÊME AUTEUR

Meilleures ventes

Connexion

Fermer