La Sécurité civile dans les États de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (C.E.M.A.C.) - Tome 2

Les linéaments d'une théorie émergente dans le droit de la sécurité civile des États de la CEMAC

- - 390 pages - 140x200

ISBN : 9782753905559


Le nouveau formalisme juridique ouvre des perspectives de recherche vers l'innovation juridique pour relever les défis que posent les catastrophes. Il faut des nouvelles normes, « des nouvelles représentations des systèmes de droit ». Claude Lienhard soulignait qu'il s'agit « de penser et de classer autrement. [...] Le nouvel ordonnancement que nous percevons impliquera certainement un prix à payer du point de vue de l'orthodoxie juridique [...] ». Référence est donc faite au recours à l'innovation dans la mesure où le domaine du traitement des risques collectifs invite à raisonner selon un ordre juridique beaucoup plus complexe que l'ordre traditionnel identifié à l'Etat, unifié, stable et hiérarchisé. Dans un contexte d'interdépendance, l'ordonnancement des normes de sécurité civile appelle à tenir compte des niveaux nationaux, infra étatiques, sous régionaux et internationaux. Il reste toutefois que la coproduction de sécurité ne se décrète pas, elle nécessite une franche organisation. Quoi qu'il en soit, c'est au prix d'une analyse des structures internes, en comprenant leur univers propre, leur degré d'accomplissement et leurs outils spécifiques, mais également les divergences qui les opposent et l'appui mutuel qu'ils peuvent s'apporter, que l'on pourra espérer atteindre en pratique une gouvernance satisfaisante des nouveaux risques.
Version papier : 30,00 €
Version numérique au format PDF : 9,49 €

L'AUTEUR



Emmanuel Patrice Ngolle III est Docteur en droit public, spécialité, droit de la sécurité civile, de l'Université de Montpellier. Sa thèse et ses travaux portent sur le droit des risques et des crises de sécurité civile. Administrateur civil principal, cet ancien élève de l'Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) du Cameroun a occupé plusieurs postes de responsabilité au commandement territorial dont ceux de préfet des départements de la Mefou – et – Afamba et de l'Océan. Il est inspecteur à l'IGAT du Ministère de l'Administration Territoriale et de la décentralisation, et depuis le 2 octobre 2017, apporte son expertise au Conseil Électoral d'Election Cameroon.

Du même auteur

Meilleures ventes

Connexion

Fermer