CS dans les médias CS dans les médias
Giscard Kevin Dessinga dans l’Agence d’information d’Afrique Centrale pour son ouvrage Faillibilisme et Déconstruction
10 février 2020
0

L’Agence d’information d’Afrique Centrale dresse le portrait de pour son ouvrage Faillibilisme et Déconstruction

Logo_Agenced'informationd'afriquecentale

Article_Agenced'information d'afriqueafriquecentre
Pour consulter l’article en son intégralité, cliquez sur l’image ci-dessus

 

Résumé

Le problème de fond de la philosophie moderne jusqu’à Kant est le « problème gnoséologique », c’est-à-dire la correspondance de nos représentations avec la réalité externe. Avec Kant, il s’agira désormais de démarquer, mieux de déterminer et d’établir les possibilités et les limites de la raison humaine, ce qui est scientifique de ce qui ne l’est pas. Le Cercle de Vienne ne dérobera pas à cette noble mission. Sous l’influence de Russell, Whitehead et Wittgenstein, les néopositivistes viennois affirment avoir trouvé ce critère de démarcation dans la vérification empirique. Pour eux, il s’agit, à n’en point douter, de l’unique critère de signification susceptible de distinguer ce qui est scientifique de ce qui ne l’est pas. Ce sur quoi s’insurge Karl Popper. Au cœur de l’épistémologie faillibiliste se trouve donc la tentative de déterminer, de façon rigoureuse, les traits caractéristiques de la rationalité scientifique. Popper initiera ainsi une véritable entreprise de déconstruction, en allant contre tout et contre tous : contre l’inductivisme ou le problème de Hume, contre le néopositivisme et le principe de vérifiabilité, contre l’historicisme et la prétention à prévoir le futur, contre le positivisme ou le triomphalisme technoscientifique, contre le mythe de la précision, contre le « mythe du cadre de référence », contre les systèmes interprétatifs : le marxisme et la psychanalyse comme pseudosciences, contre l’essentialisme et l’instrumentalisme. Toute l’épistémologie post-poppérienne (Thomas Samuel Kuhn, Imre Lakatos, Paul Feyerabend, pour ne citer que ces figures les plus emblématiques), cherchera à limiter les excès de Sir Popper, en apportant d’éléments nouveaux, en déconstruisant son optimisme trop exubérant et surtout en élargissant l’horizon de la rationalité scientifique.
Biographie
Franciscain, docteur en philosophie, Giscard Kevin Dessinga, auteur d’une vingtaine d’ouvrages et originaire du Congo-Brazzaville, est épistémologue, enseignant-chercheur à l’Université Marien Ngouabi et maître assistant (CAMES).

Connexion

Fermer