Langage et histoire chez Giambattista Vico

- - 342 pages - 140x200

ISBN : 9782753905580


Giambattista Vico conçoit une nature humaine tripartite. Il désigne la parole comme médiatrice entre le corps et l‘âme ; et la vérité humaine comme convertibilité du verum factum. À l'encontre de l'intellectualisme spéculatif, il découvre une matérialité grossière décisive de la condition humaine propre à son processus évolutif. La praxis s‘installe, ainsi, au centre de sa philosophie comme un avènement sémiotique et historique. En combinant l‘historisation du langage et la lecture de l'histoire, l'objet de cette philosophie devient une plaidoirie en faveur de l‘autodidaxie des nations à édifier des civilisations et de la connaissance de soi comme faiseur de l'histoire de la nation. Selon Vico, l'établissement l'Universel et l'Éternel dans la pensée philosophique du 18e siècle marginalise les dynamiques locales, les corps et les âmes. Afin de combler ce manquement, il crée la notion des modifications des « mentes » en établissant la participation du local et sa temporalité appropriée dans l'universel et l'éternel. La prise en charge de l'intériorité appropriée aux sociétés régule la compréhension des médiations anthropologiques, des forces sémiotiques, ainsi que celle des déplacements des topiques de l'homme à l'acmé de sa civilité. Elle gère la continuité historique des choses humaines en tant que réalisation collective historiée. Conséquemment, le droit édicté selon les « citations des écrivains » court le risque d'opposer l'hégémonie du modèle prétendument universel à l'ordre socialement intériorisé. Néanmoins, l'exigence jurisprudentielle est une pratique de légitimation d'un gouvernement humain qui conserve simultanément la dignité et l'autonomie des nations.
Version papier : 27,50 €
Version numérique au format PDF : 8,49 €

L'AUTEUR



Dalila Belhareth travaille à la Bibliothèque nationale de Tunisie ; titulaire d'un Master professionnel en documentation (ISD, Tunis) ; a contribué dans trois ouvrages collectifs en langue arabe, deux articles concernant les approches philosophiques de Lactance et d'Ibn Khaldun, une communication à un colloque des bibliothécaires arabes sur la conversion rétrospectives des catalogues bibliographiques. Un chapitre du mémoire de Master en philosophie a été traduit en italien par Sergio Sorrentino et paru dans le collectif « L'Etica dell'equità, l'equita dell'etica »sous la direction de Guiseppe Limone, collection (L'era di Antigone, 4.1)

Meilleures ventes

Connexion

Fermer