Théories des relations internationales – Essai futuriste

- 214 pages - 140x200

ISBN : 9782342358889

Publié le : 18/10/2021


La manière usuelle d’étudier les théories et conceptions des relations internationales consiste à dégager et analyser un catalogue d’écoles doctrinales. Une telle approche est de longue date largement balisée et fait l’objet de nombreux ouvrages.

Le présent ouvrage, destiné à un public averti, tente une approche très différente et s’efforce de réfléchir aux théories des relations internationales de manière novatrice. Il le fait par le biais d’une analyse prospective et même futuriste. La prospective étant un exercice on ne peut plus périlleux et complexe, pour partir d’un bon pied dans cette aventure, il faut admettre, dans un premier temps, que l’on ne peut rien prévoir de certain, dans un deuxième temps que l’on ne peut pas anticiper à partir de rien. Dès lors, toute prospective constructive passe par le besoin de dégager des germes existants puis d’extrapoler à partir d’eux.

C’est à cette prospection-projection que le présent ouvrage est consacré. C’est à partir de dynamiques actuelles et en émergence qu’il s’efforce de dégager de nouvelles représentations des relations internationales. Son objectif est de mettre en évidence d’une part, les tendances très récentes qui augurent de mutations à venir (Partie 1 Futur immédiat), d’autre part, les problématiques relationnelles à long terme qui seront bien au-delà des relations internationales, compte tenu des avancées humaines, tant spatiales que génétiques, capables de bouleverser les traditionnels paradigmes du domaine (Partie 2 Futur lointain).


Version papier : 18,00 €
Version numérique au format PDF : 9,00 €

L'AUTEUR



Mireille Couston est professeur de droit international public en la faculté de droit de l’université Lyon 3 et responsable du master Relations Internationales et Diplomatie. Elle dirige un centre de recherches : le Centre du Droit des Espaces et des Frontières (CDEF) spécialisé dans des thématiques juridiques, politiques et diplomatiques internationales. Vice-présidente du comité scientifique de la Revue Française de Droit Aérien et Spatial (RFDAS), elle y est en charge éditoriale du Droit Spatial. Elle collabore par ailleurs en tant qu’internationaliste au Journal Droit Santé et Société (JDSS), et en tant que spécialiste en éthique juridique ,au Journal International de bioéthique et d’éthique des sciences (JIBES). En corollaire à ses activités académiques, elle a entamé une carrière d’écrivain avec un premier roman, Les solitaires,  paru sous son pseudonyme : Mireille C. de la Méridienne.

DU MÊME AUTEUR

Meilleures ventes

Connexion

Fermer