Application du principe d'intangibilité des frontières africaines par les états membres de l'union africaine comme stratégie de paix et de stabilité en Afrique

- - 504 pages - 140x200

ISBN : 9782753904705


Il existe des polémiques autour des frontières africaines héritées de la colonisation. À cet effet, les Africains se polarisent en ce qui concerne l'acceptation des frontières issues de la Conférence Inter-nationale de Berlin son remodelage. Les tenants du remodelage des frontières héritées de la colonisation affirment que les frontières constituent la matérialisation de la division des tribus, ethnies, villages... et même de cultures des peuples africains, d'où la répartition inégale des frontières et donc des richesses mitoyennes, source des tensions et des guerres entre états africains. Ceux qui veulent avaliser les frontières héritées de la colonisation pensent que l'OUA, la résolution du Caire de 1964 et l'UA avaient déjà tranché ce débat dans la mesure où ces institutions politiques afri-caines de haute instance symboles de l'Unité Africaine prônent « Uti possidetis de juris » pour la sta-bilité et la paix en Afrique. Puisque ce principe a réussi jusque-là à garder stable et inchangé l'espace africain, malgré certaines tensions et conflits qui se déclarent çà et là, ces jours, il faut une nouvelle alternative à ce principe du statu quo ante, nous disons que c'est la « théorie de la démocratie fronta-lière post modernité » qui est une solution ultime de l'accalmie générale des frontières héritées de la colonisation, cette théorie éviterait l'Afrique à une guerre généralisée de ses frontières et de la con-quête des espaces utiles. Cette nouvelle théorie des frontières est axée sur le programme frontière adopté par l'UA en 2007.
Version papier : 39,00 €
Version numérique au format PDF : 11,99 €

Meilleures ventes

Connexion

Fermer