Devenez directeur de collection

Vous êtes une référence dans votre discipline ?

Vous souhaitez faire partager votre savoir au plus grand nombre ?

Universitaires, pourquoi choisir Connaissances et savoirs

En quoi ça consiste ? Une opportunité exceptionnelle !

Personnage pivot, le directeur de collection est :

Responsable de la politique éditoriale de sa collection.
Sélectionne les nouveaux auteurs
Présente des projets éditoriaux
Suit le travail de publication.

Pour accompagner davantage la croissance de Connaissances et Savoirs, nous sommes intéressés par toute candidature. L’examen des CV sera soumis à l’exigence d’un comité scientifique. Nous accordons une grande importance au sérieux et à la rigueur apportés aux projets éditoriaux. Nous porterons une grande attention aux travaux déjà parus.

Nos directeurs de collections perçoivent une commission sur toutes les ventes de livres générées par les ouvrages de la collection.

Nous reversons des droits d’auteur dès le premier exemplaire vendu.

Liberté : Vous restez maître de votre collection et de son contenu !
Reconnaissance : Votre travail est diffusé et rémunéré !
Souplesse : La limite de notre engagement sera la vôtre !

Aperçu de nos collections

Collection Actes graphiques

La collection Actes graphiques explore la diversité des raisons qui poussent les hommes, de la Préhistoire à nos jours, à laisser des messages sur la pierre, les murs et autres supports plus ou moins pérennes. Que veulent-ils communiquer et pour quels destinataires ? Sont aussi traités les usages ordinaires de l’écrit, au sens large de tout marquage ayant une signification (écriture, motif, dessin, photographie, etc.), qui témoignent des évolutions techniques, sociales et politiques des sociétés actuelles et de leur usage des nouveaux médias.

Philippe Hameau est anthropologue à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Ses travaux portent sur les actes graphiques, en diachronie, de la Préhistoire à nos jours. Son travail est l’explication de la variabilité des corpus iconographiques par l’étude de leur contexte social, culturel et idéel et en même temps la recherche des règles qui traversent l’acte graphique quelle que soit l’ambiance culturelle dans lequel il s’inscrit. Ses principaux thèmes sont les iconographies peintes et gravées du néolithique et de l’époque médiévale, les inscriptions qui accompagnent les sanctuaires chrétiens, les graffitis en milieu carcéral et le phénomène des tags et des graffs dans le contexte hip-hop. Philippe Hameau travaille aussi dans le cadre de l’ethnologie des sociétés rurales, dans leurs transformations et/ou survivances contemporaines. Il préside l’association ASER du Centre-Var, 48e membre de l’IFRAO.

Vous trouverez la liste de ses travaux sur : http://actegraphiquehameau.free.fr

Collection Anthropologie globale du présent

Cette collection entend prendre la mesure des transformations profondes qui touchent le monde présent : des écarts majeurs séparent le XXe siècle du XXIe siècle, en particulier visibles dans la production des statuts, le travail, l’entreprise, les identités, la sexualité, les droits, la communication etc. Les phénomènes de globalisation, dont l’analyse est au centre des objectifs de cette collection, concernent l’ensemble des champs sociaux, politiques et économiques désormais soumis au marché et s’inscrivent dans les imaginaires et les constructions symboliques. La numérisation généralisée qui marque autant les subjectivités individuelles que les mobilisations collectives appelle des investigations qui la relient aux pratiques des acteurs. L’anthropologie est ici entendue dans sa triple dimension constitutive : discipline au plus proche du terrain, impliquant l’anthropologue dans les modes d’édification de la connaissance et exigeant une rigueur épistémologique singulière qui fait appel à la psychanalyse ; perspective comparative et ambition de saisir les structures et les logiques générales qui président aux situations locales ; réflexion théorique large sur les mutations actuelles du réel et de ses modes d’interprétation. Cette collection accueillera donc des ouvrages de types différents, permettant au lecteur de découvrir des aspects ignorés des configurations présentes ici et dans des ailleurs lointains, dans des milieux urbains et ruraux, mais aussi des essais à la vocation réflexive et critique affichée.

Monique Selim est anthropologue, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Elle est responsable de l’axe Travail, Finance, Globalisation au sein de l’UMR 245 CESSMA (Centre d’Études en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques), Université Paris Diderot / INALCO / IRD. Ses recherches ont été au départ axées sur des espaces urbains stigmatisés de la société française (cité HLM de la banlieue nord de Paris, groupe social assisté de l’ancien quartier industriel d’Amiens). Elles ont pris ensuite comme objet privilégié l’entreprise et les rapports sociaux de travail dans leur double articulation avec les processus économiques et les contextes culturels spécifiques de l’Inde, du Bangladesh, du Laos, du Vietnam, de l’Ouzbékistan. Elle travaille aujourd’hui sur le développement de la société civile en Chine. Les effets toujours singuliers de la mondialisation, ses réinterprétations endogènes par les différents acteurs sociaux et opérateurs institutionnels sont au centre de sa problématique.

Collection Arcana Imperii

Cette collection autour des « coulisses du pouvoir » entend offrir un espace d’expression valorisant les relations internationales contemporaines (XIXe-XXIe siècles) comme les études sur le renseignement. Résolument interdisciplinaire, elle accueille des travaux scientifiques inédits présentant les « forces profondes » agitant les relations internationales. Qu’il s’agisse des « forces matérielles » – les facteurs géographiques, les conditions démographiques, les forces économiques – ou des « forces spirituelles » – opinions publiques, médias, services de renseignement… –, elle cherche à mettre en évidence les processus de décision, l’action décisive des structures administratives et politiques entourant les décideurs.

Docteur en histoire contemporaine, habilité à diriger des recherches, Gérald Arboit est directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) Ancien auditeur de l’IHEDN, il est également expert auprès du Conseil de l’Europe (Strasbourg), après avoir coordonné un projet de manuel d’histoire partagée méditerranéenne pour le compte du ministère des Affaires étrangères dans le cadre des États généraux culturels méditerranéens (Marseille). G. Arboit est l’auteur de quatorze ouvrages et de nombreux articles historiques et géopolitiques sur le monde arabe, l’histoire du renseignement et la diplomatie pontificale publiés en France, au Luxembourg et en Grande-Bretagne.

Collection Art, Philosophie, Humanités numériques

Cette collection propose un espace de réflexions originales et de confrontation d’idées sur les rapports que peuvent entretenir, sous des angles de vue ouverts et diversifiés, les arts traditionnels (arts plastiques, photographie, musique, architecture…) et les arts numériques, avec la philosophie et les technologies de l’information, dans une ère dite « mondialisée ».

Les arts de toute catégorie et la philosophie sont désormais des domaines importants de nos modernes « humanités numériques » (les digital humanities anglo-saxones). C’est pourquoi à l’intérieur de ce champ de réflexions ouvert et diversifié, la collection souhaite offrir un espace d’expression aussi bien aux écrits d’artistes (traditionnels ou numériciens) qu’aux philosophes, aux historiens de l’art ou aux spécialistes du patrimoine artistique et culturel.

Jean-Claude Chirollet, philosophe, théoricien de l’art, est maître de conférences émérite à l’Université de Strasbourg. Ses travaux de recherche portent depuis de nombreuses années, tout particulièrement sur les questions concernant le rapport des technologies de l’information et de l’image avec la création artistique, la diffusion culturelle et la mémoire des arts. Il est aussi l’un des spécialistes français du mouvement international de l’art fractaliste, auquel il a consacré diverses études.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

L’Esthétique du détail
L’Oeil digital de l’art

Collection Chimie

La collection Chimie souhaite présenter au lecteur des réponses aux questions scientifiques qu’il se pose. Il s’adresse à la fois aux étudiants (Licence, Master) de formations diverses où la chimie est enseignée (chimie, biologie, médecine, pharmacie…) ainsi qu’aux enseignants et chercheurs. Comme son nom l’indique, cette collection inclut les ouvrages dont la thématique centrale est la chimie fondamentale et appliquée. Cependant elle pourra inclure des ouvrages relatifs aux domaines à l’interface avec la chimie. La collection s’intéresse également aux ouvrages dans lesquels la chimie pourra être utilisée comme outil de compréhension ou de résolution de problématiques d’intérêt fondamental ou sociétal. Ces ouvrages pourront couvrir un large éventail de sujets (environnement, polymères, cosmétiques…).

 

Anthony Duncan est docteur en sciences. Il a obtenu son doctorat à l’Université de Toronto (Canada) sous la direction du Professeur Michael Sefton diplômé de l’Université américaine de renom, MIT (Massachusetts Institute of Technology). Enseignant-chercheur en Chimie à l’Université de Rouen, habilité à diriger des recherches, il enseigne de la Licence au Master dans des formations diverses, à finalité recherche et professionnelle. Ses activités de recherche portent sur la chimie fondamentale et appliquée – notamment à l’interface avec la médecine. Intéressé par la diffusion des sciences, il est auteur d’un ouvrage de vulgarisation Pourquoi elle monte ma mayonnaise ? (256 pages), et possède à son actif trois brevets internationaux – dont un sur une nouvelle valve cardiaque implantable.

Collection Cinéma et Histoire

Cette collection poursuit deux objectifs : d’une part, contribuer à la connaissance de l’histoire du cinéma, discipline aujourd’hui bien mal en point ; d’autre part et à l’inverse, voir de quelles diverses manières le cinéma a illustré l’Histoire ou en a rendu compte : comme source historique directe (les actualités filmées), comme illustration du passé (les reconstitutions historiques, la relation des faits divers) ou du présent (le néoréalisme), ou encore, dans certains cas extrêmes, comme véritable agent de l’Histoire (les films de propagande ou de la contestation) ou comme substitut d’une mémoire défaillante (le western, la Shoah).

Emmanuel Leclercq est avocat au barreau de Paris et professeur associé à l’Université de Rouen, où il enseigne le droit de la culture, l’histoire des politiques culturelles et l’histoire du cinéma. Il a également été directeur de la programmation à la Cinémathèque de Belgique, directeur de cinémas d’art et essai à Dunkerque et à Pau, et fondateur du Festival international du Film de Pau. Dans ses écrits (Marxisme et Homosexualité dans l’œuvre de Luchino Visconti ; les Visages et les Mythes. Le cinéma selon Simone de Beauvoir ; Terre sans amour ; Claude Lévi-Strauss cinéaste au Brésil), il s’est plus particulièrement intéressé aux connexions possibles entre cinéma et sciences humaines. Il prépare actuellement, pour les Presses universitaires de Rouen et du Havre, un livre sur le Droit des artistes et de la culture.

Collection Cyber

La collection Cyber explore de nombreux thèmes inédits en relation avec l’Internet, le web et plus largement le « numérique », dans une perspective qui concilie recherche et pédagogie. En effet, le constat actuel et certainement valable pour encore une dizaine d’années est double ; d’une part, la masse critique d’intellectuels susceptibles de penser l’Internet et le numérique n’est pas atteinte en France ; d’autre part, les spécialistes de l’Internet n’ont pas les moyens d’embrasser toutes ses dimensions, à la fois techniques, mathématiques, philosophiques, anthropologiques.

Pour répondre à ces deux défis, la collection Cyber propose de publier des ouvrages accessibles au plus grand nombre et de la meilleure qualité, et qui soient autant de jalons pour mieux comprendre les différentes facettes de l’internet : aspects statistiques, étroitement mis en correspondance avec les problématiques des usages et l’anthropologie de nos pratiques intellectuelles ; dynamiques collectives, en précisant comment se fabriquent et s’imposent les cultures numériques ; histoire de l’Internet, mise en perspective avec une histoire sociale et intellectuelle des techniques, etc.

Les ouvrages de cette collection sont aussi un moyen de penser l’Internet tout en évitant les pièges les plus courants ; déterminisme de l’innovation, discours d’escorte des nouvelles technologies, négation de l’histoire. Aussi ces ouvrages peuvent-ils renvoyer à l’actualité la plus brûlante, par exemple en matière de méthodologie et d’épistémologie, comme à des analyses récentes qui feront référence ou à des réflexions historiques sur l’Internet qui n’ont pas pris une ride.

Éric Guichard est Maître de conférences HDR à l’Enssib (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) et Directeur de programme au CIPh (Collège International de Philosophie). Ancien agrégé-répétiteur à l’École normale supérieure (rue d’Ulm), il y a fondé l’Atelier Internet (1994), puis l’équipe « Réseaux, Savoirs & Territoires » (1998). Théoricien pionnier de l’Internet, il a fédéré de nombreuses recherches interdisciplinaires sur ce thème, et autant de travaux, dont cinq ouvrages collectifs à ce jour. La fondation de la collection « Cyber » prolonge cette activité collective, en donnant la parole à des spécialistes juniors ou seniors de thèmes en relation avec l’Internet et les écritures numériques.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Statistiques de l’intellect
De la Belle Époque à Second Life

Collection De l’économie du sport à la gouvernance des institutions sportives

Cette collection a pour vocation de publier les travaux de recherche traitant de l’économie du sport au sens large, que l’objet d’étude soit la pratique sportive de masse, les événements sportifs, ou l’économie des clubs professionnels. Les instruments d’analyse retenus relèvent de l’ensemble des champs des sciences économiques, et sont mobilisés en fonction de la problématique qui est abordée (économie du travail, économie régionale, économie des services…). Les travaux publiés portent largement sur les enjeux économiques du sport en Europe, mais des comparaisons avec le modèle Nord-américain notamment peuvent venir enrichir l’analyse.

Deux conditions doivent être respectées par les travaux publiés dans la collection : ils doivent défricher un nouveau champ ou en apporter un éclairage différent, et ils doivent être de nature appliquée, contribuant ainsi à faire évoluer les pratiques au sein des organisations sportives. De la sorte, ces ouvrages sont destinés aux milieux académiques, mais également aux praticiens qui y trouveront de nouvelles pistes pour faire évoluer leur organisation et penser le sport de demain.

Éric Barget est docteur en sciences économiques. Il travaille sur l’économie du sport depuis 1990 et a publié un ensemble d’ouvrages et d’articles sur ce domaine. Il a particulier traité le thème de l’impact économique, social, et environnemental des grands événements sportifs tels que la Coupe Davis, la Coupe du monde de rugby, ou les Jeux équestres mondiaux. Chercheur à l’OMIJ / CDES, Éric Barget est membre de différents réseaux de chercheurs en économie et management du sport, et notamment trésorier de l’Association Internationale des Économistes du Sport. Maître de Conférences à l’université de Limoges, il est en charge du développement de la filière management du sport au sein du STAPS. Éric Barget est élu local, très impliqué dans la vie associative de sa commune en tant que président de club de tennis, et dans les instances nationales ayant été membre de la DNCG du football durant huit années.

 

Collection Didactique et enseignement

La collection Didactique et enseignement dese veut une interface entre les recherches en didactique et l’enseignement d’une discipline ou d’un contenu transversal, articulant les ressources issues de la recherche et les pratiques réelles. Chaque numéro part de questions professionnelles – celles des enseignants débutants, des enseignants expérimentés ou des formateurs – et envisage les éléments de réponse que peut apporter la didactique. Il s’agit aussi d’interroger les pratiques dominantes, les raisons de leur existence ou de leur persistance, leurs légitimités et leurs limites.

Les chapitres sont organisés autour de questions professionnelles qui sont l’occasion d’aborder les contenus d’enseignement mais peuvent les dépasser. Les ouvrages ne consistent ni en une collection de propositions prêtes à l’emploi, ni en un ensemble de préconisations : ils identifient les savoirs disponibles pour aider les enseignants et les formateurs à penser leur métier, et parfois suggèrent des pistes de recherche nouvelles autour des silences des travaux existants. Bibliographie et sitographie sont destinées à faire le point sur l’état des recherches et à aider les praticiens à se documenter.

Ces principes expliquent que chaque numéro, destiné aux enseignants, aux formateurs, aux didacticiens soit dirigé par un (ou deux) chercheur(s) et un (ou deux) praticien(s).

Professeur de sciences de l’éducation (didactique du français) à l’université Charles de Gaulle–Lille 3, Bertrand Daunay a auparavant été professeur de lettres classiques dans le secondaire pendant douze ans et professeur agrégé puis maître de conférences en langue et littérature françaises à l’IUFM Nord–Pas-de-Calais pendant dix ans.

Il est spécialisé dans les questions de l’enseignement et de l’apprentissage de la littérature. Directeur de l’équipe de recherche Théodile-CIREL et vice-président de l’université de Lille 3, il est membre de collectifs de rédaction de revues de didactique et auteur de nombreuses publications.

Professeure de sciences de l’éducation (didactique de l’histoire-géographie) à l’IUFM-Nord-Pas de Calais (université d’Artois) depuis 2005, Nicole Tutiaux-Guillon a été enseignante d’histoire-géographie dans le secondaire pendant vingt-six ans et maître de conférences à l’IUFM de Lyon, tout en contribuant à de nombreuses recherches de l’INRP. Ses recherches portent sur les pratiques d’enseignement, les apprentissages et l’enseignement des questions socialement vives. Directrice adjointe du laboratoire Théodile-CIREL, membre du comité scientifique de nombreuses revues de didactique françaises et étrangères, elle est l’auteure de nombreuses publications.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Didactique et enseignement de l’oral
Didactique et enseignement de l’Histoire-Géographie au Collège et au Lycée

Collection Droit civil et procédures

La collection Droit civil et procédures a vocation à accueillir les écrits universitaires (thèses, essais, monographies, actes de colloque…) portant sur des thématiques originales ou des questions d’actualité en droit civil et en droit processuel. En effet, ces deux aspects du droit sont intimement liés et interdépendants. L’étude du droit processuel ne peut se passer du droit substantiel et celui-ci ne peut recevoir application sans règles de procédures. Les travaux publiés dans la collection pourront consister en des études transversales en confrontant différents corps de règles ou traiter de problématiques spécifiques au droit civil ou au droit processuel.

Véronique Mikalef-Toudic est maître de conférences en droit privé habilitée à diriger des recherches à l’Université de Caen-Normandie. Ses travaux portent pour l’essentiel sur la procédure civile, (notamment le droit de l’instance) et le droit civil (en particulier le droit des personnes et de la famille et les thématiques de transmission du patrimoine). Elle est l’auteur de nombreuses publications sous différentes formes (ouvrages individuels ou collectifs, articles, commentaires de jurisprudence) et participe régulièrement à des colloques dans ces deux domaines.

Collection Droit des PME

La théorisation de la grande entreprise, ETI et sociétés cotées, a conduit à l’émergence de dispositions d’exception, qui par leur importance, leur nombre et l’intérêt qu’elles suscitent dans la communauté des juristes, envahissent le droit commun des affaires au point de parfois s’y confondre. Cette collection Droit des PME a pour objet de traiter de l’environnement juridique propre aux TPE-PME. Elle a vocation à accueillir des travaux universitaires qui s’intéressent au droit des TPE-PME et à regrouper dans le cadre d’ouvrages de synthèse les dispositions législatives et les solutions jurisprudentielles qui concernent ces entreprises dont le rôle est primordial dans l’économie française.

Véronique Martineau-Bourgninaud est titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et Maître de Conférences, Habilitée à Diriger des Recherches, spécialisée en droit des entreprises en difficulté et en gouvernance d’entreprise à l’Université de Nantes. Fondatrice et directrice pendant douze ans du Master 2 Droit des affaires de la faculté de Droit et de Sciences politiques de Nantes, elle y enseigne le droit des procédures collectives, le droit des sûretés et le droit de la famille. Elle est également l’auteur de nombreux ouvrages, articles et notes en droit des entreprises en difficulté et en droit des sociétés.

Collection Droit des énergies – Droit des réseaux

L’énergie au sens large et le développement des réseaux et des infrastructures quelles qu’elles soient (routières, ferroviaires, portuaires, télécommunications, etc…) constituent un enjeu majeur d’un point de vue juridique. En outre, le développement de ces secteurs reste crucial d’une part, par les besoins d’investissement considérables des pays en voie de développement et, d’autre part, dans les pays développés, par l’ouverture croissante à la concurrence et à l’investissement privé.

Dans ce domaine où se croisent de grandes disciplines juridiques comme le droit public, le droit international ou encore le droit de l’environnement se posent des questions spécifiques liées aux contrats et aux montages applicables (partenariat public privé, BOT, concession…), aux procédures de régulation et de sélection des opérateurs, aux méthodes de financement envisageables ou encore aux techniques de prévention et de gestion des contentieux.

Figurent dans ce domaine à la fois des droits particuliers (droit de l’énergie, droit des télécommunications, droit pétrolier, droit de l’électricité, droit des contrats mais aussi droit l’environnement ou droit de l’arbitrage) et des pratiques juridiques spécifiques (financement de projets notamment).

En étroite interaction avec le droit national, le droit européen et le droit international, cette collection a pour objet de regrouper tout type de travaux (ouvrages, essais, mémentos, guide, actes de colloques, thèses…)

Béatrice Majza est Maître de conférences en droit public à l’Université de Caen Normandie depuis 1999 et avocat associé spécialiste en droit public au sein du Cabinet GB2A, société d’avocats qu’elle a contribué à créer en 2004. Ses travaux portent notamment, sur le droit des contrats publics (marchés publics, marchés de partenariat public-privé, délégations de service public, …), le droit européen, le droit des réseaux et des énergies (télécommunications, portuaire, ferroviaire…).

Son parcours professionnel (B. Majza est également expert auprès de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement) et sa formation multidisciplinaire constituent le fil conducteur de sa carrière, que ce soit dans le domaine de l’analyse et de l’expertise juridiques, de l’enseignement ou de la recherche (publication d’ouvrages et d’articles).

Collection Droit et Culture

Ne pas séparer les sciences sociales entre elles, ne pas séparer droit et culture, et n’isoler ni l’une ni l’autre des autres activités humaines : tel sera l’objectif de cette collection. Contrairement aux idées reçues, les deux disciplines ont bien des points communs. Ce sont des vecteurs d’égalité, des courroies de transmission réciproques : la culture est un droit de l’homme, et la notion de droit englobe les droits culturels ; le droit a une capacité de régulation (la loi s’applique à tous, est une arme contre la censure) et d’émancipation (« j’ai le droit de »), et la culture rassemble autour d’un projet commun. Voilà pourquoi la collection « Droit et Culture » accueillera volontiers des ouvrages sur le droit de la culture et sur la culture comme droit de l’homme.

Emmanuel Leclercq est avocat au barreau de Paris et professeur associé à l’Université de Rouen, où il enseigne le droit de la culture, l’histoire des politiques culturelles et l’histoire du cinéma. Il a également été directeur de la programmation à la Cinémathèque de Belgique, directeur de cinémas d’art et essai à Dunkerque et à Pau, et fondateur du Festival international du Film de Pau. Dans ses écrits (Marxisme et Homosexualité dans l’œuvre de Luchino Visconti ; les Visages et les Mythes. Le cinéma selon Simone de Beauvoir ; Terre sans amour ; Claude Lévi-Strauss cinéaste au Brésil), il s’est plus particulièrement intéressé aux connexions possibles entre cinéma et sciences humaines. Il prépare actuellement, pour les Presses universitaires de Rouen et du Havre, un livre sur le Droit des artistes et de la culture.

Collection Droit international

L’objectif intrinsèque de la collection Droit international consiste à publier des ouvrages portant sur des thématiques originales et des sujets d’actualité consacrés à l’étude du droit international public sous tous ses aspects (institutionnels et normatifs), dans le cadre d’un nouvel ordre international marqué par la mondialisation de l’économie et les nécessités du commerce international. Le critère de publication repose sur la qualité scientifique indéniable de l’ouvrage proposé.

Le Docteur Mamoud Zani, publiciste et internationaliste, est professeur universitaire, Directeur du Centre de Droit International et Européen (CDIE) et Vice-président à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation sociale au Centre Européen de Recherche et de Prospective Politique (CEREPPOL). Il est l’auteur de nombreuses publications dans divers domaines du droit (Droit international public, Droit international des droits de l’homme, Droit du Conseil de l’Europe,…).

Il a publié, entre autres : Le Droit international humanitaire à l’épreuve des conflits actuels : Enjeux et défis, commémoration du 150e anniversaire de la première Convention de Genève de 1864, CDIE/CICR, Éditions ABM, Tunis, mars 2015 ; La réforme du système européen de protection des droits de l’homme : réflexions sur l’apport du Protocole additionnel n° 15, Cahiers de la recherche sur les droits fondamentaux, n° 12, décembre, 2014 ; Responsabilité de protéger, révoltes populaires et rôle du Conseil de sécurité : vers une nouvelle génération des opérations de maintien de la paix », in « Responsabilité de protéger et révoltes populaires, Presses de l’Université Toulouse I Capitole, mai 2013 ; L’Organisation internationale du travail et le travail des enfants : à propos de la Convention n° 182 sur les pires formes de travail des enfants, Hague Yearbook of International Law, n° 24, 2011 ; La notion de secret à la lumière de la procédure 1503 du Conseil économique et social de l’ONU, in « Le secret », l’Observateur des Nations Unies, n° 2-2010, Vol.29 ; Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies : un mécanisme d’affaiblissement ou de renforcement des procédures de contrôle ?, Revue Études Internationales, Université de Laval, Canada, volume 29, n° 3, septembre 2008.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Pour un nouvel ordre mondial de l’alimentation et de la nutrition : le statut du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA)

Collection Droit(s) public(s) européen(s)

Cette collection a pour objet de regrouper des travaux universitaires qui s’intéressent aux questions des interactions entre le droit national, le droit européen et le droit international, voire global. Le droit public est resté pendant longtemps dans une logique interniste, étant traditionnellement lié à l’État. Or, la construction européenne comme la mondialisation croissante conduisent à enrichir les perspectives et à renouveler les enjeux tant au regard de la formation du droit public que de sa mise en œuvre. Les ouvrages publiés dans cette collection peuvent être des traités, des essais, des actes de colloques et des thèses. Ils portent sur des thématiques de droit constitutionnel, droit administratif et droit transnational et traitent de sujets d’actualité tels que le droit de l’environnement ou le droit des migrations.

Émilie Chevalier est Maître de conférences en droit public à l’Université de Limoges. Spécialisée en droit européen et dans l’étude des interactions entre ordres juridiques nationaux, elle a rédigé une thèse, publiée en 2014, portant sur le sujet « Bonne administration et Union européenne – Contribution à l’étude de l’espace administratif européen ». Ses travaux portent notamment sur le droit administratif européen et la garantie des droits des individus dans leurs relations avec l’administration. Elle assure des enseignements en droit européen et droit international et européen de l’environnement. Elle co-dirige le Master Droit de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme à la Faculté de droit et des sciences économiques de Limoges.

Collection Dynamiques et perspectives européennes

Vingt-huit pays indépendants se sont associés en inventant des institutions et une configuration politique originale. Des millions de citoyens ont ainsi investi, construit un nouvel espace, qui n’est justifié ni par la géographie, seule, ou par l’histoire. Cet espace déborde des frontières officielles de l’Union européenne : la Politique européenne de Voisinage n’est en effet pas seulement déterminée par un objectif de stabilité, de développement et de démocratie pour les pays voisins.

Les crises, depuis 2008, mais aussi les évolutions des usages et des participations citoyennes, ont ravivé ou fait apparaître des peurs, un déficit de confiance, une perte de sens chez les citoyens européens. Pourtant, alors que des replis identitaires, locaux ou nationaux, s’expriment à travers des votes et des débats dans les espaces publics, la « Génération Erasmus » a essaimé et une partie toujours plus importante d’« Européens », mobiles, s’inscrivent dans une dynamique d’usages des libertés, en particulier de circulation, de résidence, de travail et de partage et d’échanges culturels.

Alors que certains Européens choisissent d’ignorer la diversité culturelle européenne, nourrie par l’articulation territoriale de mosaïques de populations depuis des millénaires, mais aussi par des générations successives d’immigrants, pour d’autres, l’Europe est devenue un espace connu, banal, à la portée de chacun, mais chargé d’une dimension symbolique fondamentale, inscrite dans les processus personnels identitaires.

L’Europe n’est pas l’Union européenne, et chacun est libre de se sentir ou non « Européen ». Alors peut-être que la construction institutionnelle et politique a été trop rapide, n’a pas assez tenu compte des évolutions sociétales comme des mécanismes sociaux et identitaires. La base institutionnelle de la construction européenne reste le niveau national et la question de l’étendue de la souveraineté de chaque pays membre reste essentielle. Il ne semble plus s’agit de mettre en place un système politique stable assurant une paix durable et un développement économique, mais de construire une culture citoyenne nouvelle, avec des droits, mais aussi des devoirs. Les débats publics qui se sont développés sous fond de crises sont nécessaires, car des choix sont à faire. Surtout, les citoyens européens, les Européens, ont à choisir entre l’uniformité ou la diversité, l’échange ou le repli, la découverte ou l’ignorance.

Cette collection pluridisciplinaire regroupe des ouvrages qui contribuent à une meilleure connaissance des enjeux et des évolutions actuelles, aussi bien en ce qui concerne les sociétés que les organisations, de l’Europe au sens large, des Européens, des problématiques identitaires, sociétales, mais aussi institutionnelles, symboliques et culturelles. Les approches interdisciplinaires seront particulièrement bienvenues.

Il s’agit aussi de proposer des perspectives, d’analyser l’Union européenne en termes de projet, d’étudier les retombées et les transformations de la vie quotidienne de millions d’Européens, et, enfin, de rendre compte de participations citoyennes à la construction inachevée d’une Europe politique, économique et sociale.

La collection peut accueillir des monographies proposées par des spécialistes (y compris à partir d’une thèse de doctorat ou d’un rapport de recherche), dans un format accessible (250 à 300 pages). Les ouvrages collectifs sont organisés en ouvrages cohérents dont les chapitres s’articulent dans une logique de développement d’une thématique.

Gilles Rouet, Professeur en sciences de gestion (Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines) et en relations internationales (Université Matej Bel, Banska Bystrica), Chaire Jean Monnet ad personam « Identités et cultures en Europe ».

Collection Éducation et apprentissage

La collection Éducation et apprentissage a pour ambition de réunir des ouvrages de chercheurs afin de proposer quelques clés de compréhension des enjeux de tout système éducatif qui vise à instituer la responsabilité de transmettre des savoirs constitués à des élèves par des enseignants. Les contributions proposées visent à accroitre la compréhension des processus d’enseignement-apprentissage, notamment pour en apprécier l’efficacité aux niveaux méso, macro et micro, dès lors qu’elles concernent les apprentissages dans cette perspective d’éducation.

Il s’agit d’apporter des éléments de réponses à même d’aider les praticiens à concevoir et à mettre en œuvre des pratiques adaptées à leur contexte, aux enjeux institutionnels et aux élèves avec qui ils travaillent.

Jacques Ginestié est Professeur de Sciences de l’éducation à Aix-Marseille Université. Il est directeur de l’unité de recherche Apprentissage, Didactique, Évaluation, Formation (EA4671 ADEF) et de la fédération de recherche SFERE-Provence (FED 4238). Il est, par ailleurs, directeur de l’ÉSPÉ d’Aix-Marseille et titulaire de la chaire Unesco « Éducation scientifique et technologique et formation des enseignants ». Membre du Comité National de Suivi de la réforme de la formation des enseignants et du Comité National d’Évaluation du Système Scolaire, il est également membre de plusieurs comités de rédaction de revues scientifiques internationales et de plusieurs conseils scientifiques de laboratoires.

Collection Éducation, Santé & Société

La collection Éducation, Santé & Société offre un éventail de réflexions sur les thématiques actuelles et fécondes. Elle se veut une fenêtre ouverte sur le monde. Il s’agit d’encourager une réelle dynamique réflexive mais aussi tournée vers action en réponse une demande sociale forte. Au-delà des méthodes et des disciplines, les textes devront intéresser la société civile et se situer dans les champs des sciences humaines et sociales. L’enjeu est important tant pour les universitaires, les praticiens que pour les décideurs et/ou préventeurs. L’accent sera porté les grandes questions de société qui jalonnent la vie de l’individu en action, des systèmes ou des organisations humaines (domaines non exhaustifs : travail, socio-éducatif, sanitaire, santé…).

Marcel Lourel est professeur des universités (psychologie) à l’IUFM future ESPE, université d’Artois.

Collection Études du développement

Né au Congo, Jules Bagalwa Mapatano y a suivi une scolarité fructueuse jusqu’à l’obtention d’une licence en sciences politiques et administratives en 1988, alors que l’ex-Zaïre de Mobutu se débattait déjà dans une crise socio-économique sans précédent. Entré dans le monde de la politique la même année, il fut très tôt touché par la question de l’émigration et très au fait de ce qu’il se passait à l’intérieur de son pays.

Collection Genre, école et société

Les recherches sur le Genre qui sont issues des travaux des anthropologues du début du XXe siècle, telle Margaret Mead (1901-1978) en 1935 (Sex and Temperament in Three Primitive Societies), ont été largement médiatisées depuis quelque temps notamment au travers de la création des ABCD de l’Égalité en France et de la polémique qui en a résulté mais aussi, plus récemment, par un débat de société particulièrement âpre où s’affrontent deux visions de l’Être humain : l’une naturaliste et l’autre culturaliste. Cette question est évidemment présente dans l’éducation et la formation. Des chercheuses comme Marie Duru-Bellat ou Nicole Mosconi en ont posé les bases, en France. Il s’agit pour la nouvelle collection créée aujourd’hui aux éditions Connaissances et Savoirs, de publier tout ouvrage de qualité, scientifique ou de vulgarisation scientifique, portant sur le sujet des interactions du genre, de l’école et de la société en France ou à l’étranger.

 

Jacques Gleyse est professeur des Universités en STAPS et en Sciences de l’Éducation. Il est directeur du Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation et Formation (EA 3749), Université de Montpellier, qui regroupe au total 107 chercheurs et chercheurs associés et 37 doctorants.

Ses recherches qui portaient initialement sur l’Éducation Physique et sur le Corps en général se sont réorientées depuis une quinzaine d’années sur la perspective du Genre et de l’Éducation. Il a publié en son nom propre ou en co-direction, ou dirigé douze ouvrages de recherche ou de vulgarisation de la recherche.

 

Collection Géographies : sociétés, espaces, temps

La collection Géographies : sociétés, espaces, temps a pour objectif de diffuser les connaissances provenant des recherches et des travaux récents en géographie. Le pluriel de géographies souligne le fait que la collection est ouverte à tous les courants de la discipline (géographie de l’environnement, géographie rurale, géographie urbaine, géographie culturelle, géographie économique, géopolitique, géohistoire, épistémologie de la géographie, didactique de la géographie, etc.). En partant de l’idée que les géographes ne sont pas les seuls à produire des savoirs géographiques, la collection peut aussi accueillir des manuscrits rédigés par des auteurs appartenant à disciplines voisines (histoire, sociologie, anthropologie, philosophie, etc.). La condition indispensable est que leur réflexion porte sur des objets communs avec la géographie (la ville, la mondialisation, le développement durable, le paysage, etc.) ou, de façon plus générale, sur les rapports des sociétés à l’espace, à la nature, aux lieux. Plusieurs types de projet éditorial sont envisageables : des ouvrages à partir d’une thèse ou d’un mémoire, des ouvrages de synthèse sur une question majeure en géographie ou sur un sujet d’actualité, des essais, des portraits (ou autoportraits) de géographes célèbres, des analyses critiques de courants ou d’écoles géographiques (de l’Antiquité à nos jours), des dictionnaires thématiques.

Vincent Clément, docteur et agrégé, est actuellement maître de conférences en géographie à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Il a été au préalable maître de conférences à l’École Normale Supérieure LSH de Lyon de 1998 à 2008, et membre scientifique de la Casa de Velázquez – École des Hautes Études Hispaniques à Madrid de 1992 à 1995. Après avoir consacré une partie importante de ses recherches à l’Espagne, à la Méditerranée et à l’Amérique du Sud (notamment au Chili), il travaille depuis huit ans sur l’Océanie et le Pacifique en géographie culturelle, géographie historique et histoire environnementale. Ses travaux récents concernent principalement les mobilités anciennes des peuples polynésiens et le rapport ontologique des peuples autochtones à leur environnement.

 

Collection Géopolitique et Sciences politiques

Encourageant une approche pluridisciplinaire de la géopolitique et des sciences politiques, cette collection entend faciliter la compréhension des enjeux et des défis du monde contemporain, en mutation.

Les ouvrages de cette collection proposent une pluralité d’approches sur les interactions et les nouveaux modes de gouvernance internationaux, dans un esprit multidisciplinaire.

 

Viviane du Castel, Docteur en Sciences politiques, est analyste géopolitique et géostratégique, spécialiste des problématiques européennes et énergétiques.

Son parcours professionnel et sa formation multidisciplinaire lui ont permis d’acquérir une expertise d’analyste géopolitique. Sa formation professionnelle s’est orientée sur deux axes majeurs : les Sciences politiques, afin de pouvoir mieux appréhender les problématiques européennes et énergétiques, ainsi que des études en droit, économie et défense/stratégie. Ces orientations constituent le fil conducteur de sa carrière, que ce soit dans le domaine de l’analyse géopolitique, de l’enseignement ou de la recherche (publication d’ouvrages spécialisés et d’articles de situation dans diverses revues), ainsi que dans celui de l’intelligence stratégique pour des organismes spécialisés.

Son expertise dans le secteur énergétique et en sécurité globale lui a permis de développer une approche stratégique. Ainsi, sa capacité de mise en perspective d’éléments pluridisciplinaires l’oriente actuellement sur les problématiques de la sécurité des approvisionnements énergétiques européens et toutes les interactions induites.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Transition énergétique et changement climatique : enjeux et défis géoénergétiques de l’Union européenne

Collection Histoire contemporaine – Amérique du Nord

La collection Histoire contemporaine – Amérique du Nord rassemble des ouvrages portant sur l’histoire de tous les aspects de la vie (politique, culture, idées, institutions) des divers peuples d’Amérique du Nord, y compris les peuples autochtones. Elle accueille des études historiques relevant de l’anthropologie, l’ethnologie, la religion, la philosophie, la sociologie, la psychologie, les sciences et les techniques en Amérique du Nord.

Ancien typographe né en Belgique en 1948, Jacques G. Ruelland, B.A., M.A. (philo.), M.A. (hist.), M.A. (muséo.), Ph.D. (hist. des sciences), a enseigné la philosophie au Canada de 1979 à 2010. Depuis 1988, il enseigne l’histoire et la muséologie à l’Université de Montréal. Il a signé ou co-signé 48 ouvrages de philosophie, d’histoire et de littérature, dont plusieurs ont été publiés par les Éditions Connaissances et Savoirs.

Collection Histoire culturelle des médias

La collection Histoire culturelle des médias propose des ouvrages issus de la recherche en histoire, en études cinématographiques, sciences de l’information et de la communication qui portent sur la place et les usages des différents médias dans les sociétés contemporaines. Elle accueille les travaux des chercheurs qui sont attentifs en particulier aux usages éducatifs, spectatoriels, professionnels des médias.

Philippe Bourdier est maître de conférences habilité à diriger des recherches en sciences de l’éducation et études cinématographiques à l’université d’Orléans. Spécialiste de l’histoire culturelle de l’éducation par les films, de la didactique des images animées et de l’éducation aux littéracies multimodales, il enseigne à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation Centre Val de Loire où il est, par ailleurs, responsable pédagogique du master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation des enseignants du 1er degré et responsable du pôle Recherche, ressources et innovation. Il mène ses recherches au sein du Laboratoire Ligérien de Linguistique UMR 7270 CNRS-BNF-Université d’Orléans.

Collection Histoire de la philosophie

La collection Histoire de la philosophie rassemble des monographies consacrées à un auteur ou une époque, ainsi que des recherches centrées sur l’histoire d’un concept fondamental ou d’une thématique philosophique.

 

Né en 1976, François Doyon est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université de Montréal (2013) et enseigne depuis 2007 la philosophie au Québec. Spécialiste de la philosophie de Hans-Georg Gadamer, il est l’auteur de Les philosophes québécois et leur défense des religions (Connaissance et Savoirs, 2016), ainsi que l’un des auteurs de Philosophical Apprenticeships, contemporary continental philosophy in Canada (Presses de l’Université d’Ottawa, 2009), de L’art du dialogue et de l’argumentation, s’initier à la pensée critique pour le cours « Philosophie et rationalité » (Chenelière Éducation, 2009) et de La face cachée du cours Éthique et culture religieuse (Léméac, 2016).

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Les Philosophes québécois et leur défense des religions
La notion de l’explosion de la coopération et ses implications chez Kim Sterelny

Collection Histoires contemporaines

La collection Histoires Contemporaines propose des ouvrages issus de la recherche historique qui éclairent des enjeux contemporains au travers d’une approche historique. Elle accueille les travaux de jeunes chercheurs ainsi que des titres produits au cours de recherches collectives. Tous s’inscrivent dans les perspectives d’une histoire sociale largement entendue, attentive à l’histoire des circulations internationales, des migrations, ainsi qu’à l’histoire du travail et des transformations de la pratique historienne. Parmi les derniers titres parus, Spectacles en France. Archives et recherches, explore et décrit les sources possibles d’une histoire des spectacles et du travail de ceux qui le font vivre et Devenir infirmière en France, primé parla Société française d’histoire des hôpitaux, d’Évelyne Diebolt et Nicole Fouché étudie les débats et les expérimentations accompagnant la naissance de la profession infirmière en France.

 Philippe Rygiel est professeur d’histoire contemporaine à l’École Normale supérieure de Lyon. Spécialiste de l’histoire des migrations contemporaines il est notamment président du conseil scientifique attaché au département recherche du Musée de l’Histoire de l’immigration et network chair (Migration and Ethnicty) de l’European Social Sciences History Conferences, ainsi que co-funding editordu Journal of Migration History et de la Pivot Series on Migration History (Palgrave-MacMillan). Il a publié ou dirigé de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire des migrations dans l’espace atlantique (chez Publibook, Le temps des migrations blanches. Migrer en Occident du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle 2007, Le bon grain et l’ivraie, la sélection des migrants en occident 1880-1939, 2006) ou la pratique de l’histoire en environnement numérique (Les historiens, leurs revues et Internet, 2005).

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Les historiens, leurs revues et Internet. (France, Espagne, Italie)
Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (19e-20e siècles)
Rapports sociaux de sexe et immigration
La Naissance du sport en Chine

Images et représentations du genre en migration
Italiens, Espagnols et Portugais
Genre et travail migrant
La Méditerranée sur les rives du Saint-Laurent
Le Temps des migrations blanches
Devenir infirmière en France, une histoire atlantique ? (1854-1938)
Politique et administration du genre en migration
Hearing from Home
Spectacles en France
La Formation des francisants en Grèce : 1836-1982
Le Québec en francophonie
Inter-Cultural Performance

Collection Horizons Santé et Droits humains

Portée par la Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droit humains, la collection Horizons Santé et Droits humains a pour perspective de mettre en œuvre les publications individuelles ou collectives dans une approche globale et positive de la santé, de la santé sexuelle et reproductive, de la sexualité humaine, de la sexologie en lien avec les Droits humains. Cette collection a une vocation internationale. Les thèmes abordés ont toujours un but précis : agir pour une vision positive de la santé et de la sexualité. Ancrée dans les Objectifs du Développement Durable en matière de Santé et Santé sexuelle, les ouvrages abrités par la collection pourront s’orienter sur plusieurs axes de la santé et de la sexualité humaine : l’éducation, la prévention, le dépistage, la prise en charge des soins et des déterminants sociétaux. L’innovation, le respect des diversités en particulier dans le domaine des Droits humains liés à la sexualité constituent le cœur de la collection dirigée par Joëlle Mignot et Thierry Troussier. http://www.santesexuelle-droitshumains.org/index.php/fr/

Joëlle Mignot est psychologue et sexologue clinicienne. Elle est rédactrice en chef de la revue Sexualités Humaines et vice-présidente de la Confédération Francophone d’Hypnose et thérapies brèves. Elle co-dirige avec Thierry Troussier le Diplôme Universitaire de Santé sexuelle et Droits humains et les Diplômes Inter Universitaires de sexologie et sexualité humaine de l’Université Paris Diderot. Elle également auteur, expert international et conférencière.

Thierry Troussier est Professeur de santé publique à l’université de Paris Diderot et sexologue. Il est Responsable de la Chaire UNESCO Santé sexuelle & Droits humains depuis 2011, Médecin Inspecteur de Santé Publique en charge des stratégies de santé sexuelle, de la prévention des IST dont le VIH, depuis 1996 au ministère chargé de la santé. Il co-dirige avec Joëlle Mignot, le Diplôme Universitaire de Santé sexuelle et Droits humains et les Diplômes Inter Universitaires de sexologie et sexualité humaine de l’Université Paris Diderot. Il est également auteur, expert OMS et conférencier.

Collection Langues et sociétés

Parmi les Sciences humaines et sociales, les Sciences du langage comme champ disciplinaire sont un territoire de production de connaissances et de savoirs particulièrement riche dans lequel la Sociolinguistique développe des enquêtes et propose des analyses qui concernent la vie des langues, leurs usages, leur diversité, leur contact, leur variation, leur gestion, leur enseignement-apprentissage… au sein des communautés humaines et des groupes qui les composent. Ce sont des travaux qui traitent de ces problématiques, avec rigueur et clarté, que compte accueillir et diffuser la collection Langues et sociétés.

Carmen Alén Garabato est professeur des universités en sciences du langage à l’Université Paul-Valéry de Montpellier où elle dirige le Master Sciences du langage. Elle est par ailleurs responsable de l’axe Sociolinguistique et anthropologie des pratiques linguistiques au sein du Laboratoire de Recherche DIPRALANG (EA 739). Elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles dans le domaine de la sociolinguistique et des politiques linguistiques, en particulier Actes de résistance sociolinguistique. Les défis d’une production périodique militante en langue d’oc, Paris, L’Harmattan, 2008, 208 p., Langues minoritaires en quête de dignité. Le galicien en Espagne et l’occitan en France, Paris, L’Harmattan, 2009, 258p, Les représentations interculturelles en didactique des langues-cultures (en collaboration), L’Harmattan, Paris, 2003, 144 p., L’éveil des nationalités et les revendications linguistiques en Europe (1830-1930) (dir.), Paris, L’Harmattan, 2005, 290p., Gestion des minorités linguistiques dans l’Europe du XXIe siècle (dir.), Limoges, éd. Lambert-Lucas 2013, 315p.

Collection Les Mystères du Vivant

Comme son thème l’indique, la collection Les Mystères du Vivant souhaite présenter aux lecteurs les richesses et les originalités du vivant dans ce qu’elles ont de plus surprenant. Les interactions étroites qui existent entre les organismes entre eux mais aussi dans leurs environnements et les conséquences de celles-ci. Elle souhaite aussi présenter les derniers résultats des recherches sur l’origine de la vie, présenter les dernières théories et résultats touchant aux milieux extrêmes qu’ils soient terrestres ou circumterrestres (Résultats des expériences faites dans la Station Spatiale Internationale) voire extraterrestres. La collection Les Mystères du Vivant accueillera principalement des ouvrages traitant de la vie en milieu extrême (Marins et/ou terrestres), des différents types de relations existant au sein du monde vivant, des changements de comportement chez les organismes végétaux/animaux et chez l’Homme induits par la présence d’autres organismes vivants ou par l’environnement, les phénomènes de signalisation, de mimétisme, etc… intéressant les représentants appartenant aux deux principaux empires du vivant : les Prokaryota & les Eukaryota.

Philippe Eldin de Pécoulas est docteur en pharmacie, diplômé de la faculté de pharmacie de Caen et enseignant chercheur en parasitologie à l’Université de Caen. Ier prix de thèse en parasitologie (Prix Métadier), lauréat de la faculté de pharmacie Paris V, ces travaux de recherche en parasitologie portent sur la chimiorésistance aux antimalariques et sur la compréhension des mécanismes impliqués dans celle-ci. Habitué des missions sur le terrain, il a notamment participé en Casamance (Sénégal) aux études sur les ACT et travaille actuellement sur certaines plantes et champignons du Cambodge. En 1995, il a été fait Officier de l’Ordre Royal du Cambodge par S. M. le Roi du Cambodge Norodom Sihanouk.

Collection L’Esprit et la Cité

La collection L’Esprit et la Cité publie des recherches qui contribuent à mettre en lumière l’impact des productions symboliques (représentations culturelles, créations artistiques, constructions philosophiques, révélations religieuses, découvertes scientifiques), sur l’agencement des savoirs, l’organisation des sociétés et l’évolution des rapports de pouvoir entre les individus et entre les groupes sociaux. Elle couvre des champs de savoir variés en philosophie, sciences, politique, relations internationales, arts, religions et spiritualités pris sous l’angle de l’évolution ancienne ou récente des représentations culturelles et de ses conséquences sur le fonctionnement des sociétés humaines. 

Christophe Colera est docteur en sociologie, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, ancien élève de l’École nationale d’administration et titulaire d’une maîtrise de philosophie à l’université Paris IV Sorbonne. Chercheur associé au laboratoire Cultures et Sociétés en Europe (MISHA de Strasbourg), jusqu’à la disparition de cette structure en 2014, il a publié divers ouvrages et articles universitaires en philosophie, relations internationales, sociologie des institutions et des religions, et anthropologie du corps.

Collection Lexique et traductions

« En acceptant de devenir directeur de cette collection, je me disais avant tout qu’il y a encore beaucoup à faire, notamment dans le domaine de la lexicographie bilingue. À y réfléchir d’encore un peu plus près, je pense que la présente collection gagnerait sans doute à promouvoir des travaux inédits et apportant des connaissances nouvelles, à encourager une dynamique réflexive et concrète en permettant de publier des ouvrages de qualité accessibles au plus grand nombre : des ouvrages universitaires, mais aussi pédagogiques et de vulgarisation. Pour ce faire, cette collection initialement lexicographique se devait de porter un titre plus ouvert à d’autres disciplines connexes et dans lesquelles je me suis spécialisé il y a déjà longtemps. Aussi, je vous propose d’associer à ladite notion de lexicographie les termes linguistique, traduction, traductologie et lexicologie, qui me semblent tous intimement liés et susceptibles de pouvoir rassembler les travaux de divers collègues et autres contacts (linguistes, lexicologues et même traducteurs) pour l’instant méconnus, voire inconnus. Cela dit, cinq termes pour le titre d’une collection, c’est peut-être bien trop. C’est pourquoi j’ai synthétisé toutes ces notions sous un titre plus compact : Lexique et traductions. Étant personnellement en contact pour des raisons professionnelles et personnelles avec de nombreux traducteurs, je pense qu’il serait intéressant également de permettre ici la publication de véritables ouvrages bilingues à partir de diverses langues (traduites vers le français en particulier, bien entendu). »

Maître de Conférences Hors Classe en espagnol à l’université de Montpellier 3, Jean-Louis Barreau a soutenu en 1995 sa thèse à l’université de Perpignan sur le thème : « Une approche de la langue familière espagnole – Éléments de linguistique comparée ». En poursuivant ses enseignements et ses recherches, il s’est ensuite illustré à travers plusieurs articles et ouvrages dans les domaines suivants : emprunts linguistiques ; langue familière, populaire et argotique ; traduction humaine et traduction assistée par ordinateur (TAO, Internet en particulier) ; lexicologie et, surtout, la lexicographie bilingue.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

¡Ojo al dato!
¡Vamos!

Collection Management, Entrepreneuriat & Innovation du Sport

Le rôle économique et social du sport au sens large en termes de consommation, d’emplois ou de pratiques sportives n’est plus à démontrer dans le développement des territoires et des sociétés modernes. La dimension économique liée au sport est valorisée par un ensemble de marchés (loisirs, tourisme, santé ; bien-être, matériel, aménagement, etc.) et par un riche tissu d’organisations sportives de type entrepreneurial marchand, public ou associatif non marchand. Ceci en fait un objet de recherche porteur pour les sciences sociales et un domaine de formation novateur présent dans les universités, les écoles et les instituts généralistes ou spécialisés en sport.

Par ailleurs, l’entrepreneuriat et l’innovation constituent incontestablement, d’une part des leviers forts de la création de valeur sociale et économique, et d’autre part, des facteurs essentiels pour la compétitivité des activités économiques du sport. Ceci les place au centre des évolutions du sport et des pratiques du management des organisations sportives. Ainsi, la compréhension des interactions entre l’entrepreneuriat et l’innovation, ainsi que l’analyse de leur rôle dans le développement de l’offre sportive et/ou des pratiques sportives constituent un intérêt majeur pour les acteurs du management du sport.

Partant de ce constat, cette collection vise à multiplier les regards et les analyses en offrant un espace de publication de travaux inédits et de réflexions originales qui ont pour vocation d’éclairer le champ du management, de l’entrepreneuriat et de l’innovation du sport.

Cette collection est ouverte aux travaux issus de la sociologie, des sciences de gestion et des sciences économiques, mais également aux publications croisant les sciences sociales et les sciences à dimension technologique.

Cependant, au regard du caractère pluridisciplinaire et complexe du sujet cette collection encourage les soumissions de manuscrits développant 1) des points de vue théoriques, pragmatiques ou didactiques, 2) des regards théoriques croisés entre les disciplines scientifiques, les chercheurs et experts, les universitaires et entrepreneurs-dirigeants, et 3) des études comparatives.

Malek Bouhaouala PhD est enseignant-chercheur en sciences du sport à l’Université Grenoble Alpes. Il a publié un ouvrage sur le management de la petite entreprise des loisirs sportifs et de nombreux articles sur les entrepreneurs du sport. Actuellement, il est responsable du Master Management Sport Tourisme de Montagne et E-tourisme, membre du Comité de direction du Labex Item (Innovation en territoire de montagne), membre du Comité d’orientation scientifique de la Structure fédérative de recherche Innovacs (SFR Innovation, connaissances, société), membre de la Commission innovation et développement du Cluster Montagne. Il a été directeur de la Maison de l’entrepreneuriat des Universités de Grenoble de 2007 à 2010 et Chargé de mission entrepreneuriat auprès des Présidents de l’Université Joseph Fourier de 2010 à 2014.

Collection Mémoire

La collection Mémoire accueille les mémoires de recherche de Master 1 et 2. Elle a pour ambition de participer à la diffusion des travaux des jeunes étudiants.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

L’émergence de l’enfant *tout-puissant*
L’Impact des investissements en capital humain en entreprise sur la performance des entreprises de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire
Vulnérabilité humaine et enjeux climatiques internationaux : de la climatopolitique stratégique aux droits de l’Homme

 

Collection Modélisation, Algorithmie et méthodes numériques

La modélisation est devenue un passage obligé dans les sciences dites « dures » – mathématique, physique, métiers de l’ingénieur ; mais aussi vers la biologie, la bio-informatique… La maturité des simulateurs, rentables pour l’industrie, s’est établie à des époques diverses. Par exemple, en avionique, années 60, les logiciels devenaient assez robustes pour que les numériciens fassent partie intégrante des équipes R&D ; en microélectronique, ce sont plutôt les années 80. Des ouvrages mathématiques existent, certains « orientés ingénieur », se voulant pratiques, d’autres très ciblés sur telle application. Des ouvrages donnant des exemples dans divers domaines apparaissent, adossés à tel simulateur standard. Ils sont, bien sûr, les biens venus. Un point orignal de cette collection pourrait être : partant de telle équation maîtresse, ou un système d’équations de base : à quels domaines s’appliquent-elles ? Quelles sont les méthodes numériques s’y adossant ? D’où ça vient, où cela pourrait-il aller ?

 

Christian Gontrand a reçu le S.M., Ph.D et Doctorat d’état, en 1977, 1982 et 1987, électronique, de l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc. De 1982 à 1984, il a travaillé au Laboratoire Central de Recherche (LCR) de la Thomson, Orsay, dans des domaines théoriques (transport électrique) et expérimentaux (bruit) de dispositifs à micro-ondes (TEGFETs / HEMT). Fin 1988, il rejoint le laboratoire de Physique de la Matière (LPM / INSA), Villeurbanne/Lyon, en tant que professeur assistant de recherche. De 1988 à 1996, il avait la charge technique et pédagogique du nouveau Centre de Microélectronique de la Région Lyonnaise (CIMIRLY) auquel son poste était adossé, et a travaillé sur des dispositifs silicium radiofréquences compatibles CMOS, en collaboration avec le Centre National des Études en Télécommunications (CNET), Meylan. De 1996 à 2001, en tant que professeur au CIMIRLY, il était à la tête de l’équipe « Intégration Smart System », au « Centre de Génie Électrique de Lyon » (CEGELY). Fin 2001, il créa une nouvelle équipe « Composants, Circuits et Systèmes Radiofréquences » à l’Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL), traitant des bruits et des perturbations parasites pour les circuits mixtes 2D et 3D RF.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Contribution à l’amélioration de la sensibilité d’un micro-récepteur RMN implantable (à paraître)
Optimisation par approche physique des micro-antennes RMN fabriquées par techniques microélectroniques (à paraître)
Analyse et caractérisation des couplages substrat et de la connectique dans les circuits 3D ; vers des modèles compacts

Collection Mouvements internationaux de capitaux et globalisation financière

Les crises financières à répétition et plus particulièrement la crise des subprimes de 2007, en plongeant le grand public dans la plus grande perplexité quant à la compréhension des mécanismes complexes de financement que les banques ont pu imaginer pour se prémunir des risques éclairent dans le même temps sur le degré d’interconnexion des marchés financiers et sur leur « capacité de nuisance » : la crise financière qui a débuté au cœur du système bancaire américain a impacté non seulement les banques des autres nations mais également le dynamisme de nombreuses économies. La grande mobilité internationale des capitaux que l’on observe depuis plus de vingt ans a ainsi à conduit à lier entre eux les cycles économiques des pays mais aussi à fragiliser certains processus de croissance. Cependant, il est impératif de noter qu’une grande partie de ces flux internationaux de capitaux permet aux agents économiques de financer des projets productifs créateurs de richesses. Si les flux internationaux de capitaux mettent en péril la stabilité des systèmes ils restent au cœur du financement des systèmes capitalistes.

L’objectif de cette collection – qui s’adresse au grand public – est de faciliter la compréhension des enjeux et des défis portant sur mouvements internationaux de capitaux et sur la globalisation financière dans un esprit multidisciplinaire et pédagogique.

Dalila Chenaf-Nicet est titulaire d’un doctorat de sciences économiques qui lui a été délivré par l’Université de Bordeaux pour ses travaux de thèse sur le thème de l’intégration économique européenne. Elle a, pour ses travaux, obtenu le prix de thèse « Finance ». Elle a été, en 1994, nommée Maître de Conférences à l’Université de Pau et des pays de l’Adour (France), puis à partir de 2002 à l’Université de Bordeaux 4 (France) où elle est rattachée comme chercheuse au LAREFI (Laboratoire d’Analyse et de Recherche et Économie et Finance Internationales). Elle enseigne dans cette université la macroéconomie. Ses travaux sont centrés sur les déterminants et les impacts des mouvements internationaux de capitaux (IDE et investissements de portefeuille). Les problèmes de stabilité et de croissance dans les pays émergents sont également au cœur de ses préoccupations.

Collection Muséologie

La collection Muséologie regroupe des ouvrages relatifs à l’histoire et à la gestion des musées dans le monde. Elle accueille des études relevant de la muséologie générale et de son enseignement, l’histoire des musées, la collection, la conservation, l’exposition, l’éducation muséale, la recherche en culture matérielle, la restauration des œuvres, la gestion et le marketing des musées, concernant aussi bien les musées d’histoire que les musées de sciences et/ou de technologies ou les musées d’art, les institutions muséales, les écomusées et les économusées.

Ancien typographe né en Belgique en 1948, Jacques G. Ruelland, B.A., M.A. (philo.), M.A. (hist.), M.A. (muséo.), Ph.D. (hist. des sciences), a enseigné la philosophie au Canada de 1979 à 2010. Depuis 1988, il enseigne l’histoire et la muséologie à l’Université de Montréal. Il a signé ou co-signé 48 ouvrages de philosophie, d’histoire et de littérature, dont plusieurs ont été publiés par les Éditions Connaissances et Savoirs.

Collection Musicologie

La collection intitulée Musicologie est ouverte à tous les auteurs qui souhaitent publier des ouvrages de valeur de type universitaire, en principe dans les trois domaines suivants : musicologie, ethnomusicologie et musique classique. Sa définition très large permet cependant tous les genres qui sont ensuite répartis dans la catégorie qui leur convient le mieux. Il peut s’agir de philosophie de la musique, de théorie musicale, d’analyses d’œuvres, d’organologie, de biographies de compositeurs ou d’interprètes, ou, comme le fait le directeur de collection, d’essais sur les rapports entre la musique et les autres arts ou sciences. Tout est acceptable, sans distinctions de genres ou d’époques, pour autant que la qualité soit au rendez-vous, même les romans sur le thème de la musique. Futurs contributeurs, à vos plumes ! les éditions Connaissances et Savoirs vous souhaitent la bienvenue.

Ancien virtuose de la clarinette, professeur de conservatoire dans sept disciplines différentes et de français pour étudiants de langue étrangère, François Buhler s’intéresse à presque tous les domaines de l’art et du savoir et a eu en conséquence un parcours très diversifié, pratiquant des professions aussi différentes que correcteur, relecteur, rewriter, graphologue, conférencier international multilingue et traducteur d’anglais, d’italien, d’espagnol et de russe. Comme musicologue, son activité principale, il est connu par son enseignement et ses nombreuses publications, en français en Suisse et en France, ainsi qu’en anglais aux États-Unis et au Canada. Chez Connaissances et Savoirs il a publié en 2016 Aleko, l’opéra tzigane de Rachmaninov. Un prochain ouvrage sur la psychopathologie de douze écrivains et compositeurs de grand renom devrait paraître en 2017.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Aleko, l’opéra tzigane de Rachmaninov

Collection Oceanicus

Cette collection endémique et universelle, comme le grillon hawaiien du même nom, a vocation à faire connaître tous les nouveaux savoirs concernant le grand Océan et les terres émergées éparpillées dans le Pacifique. La priorité sera donnée à la publication des travaux universitaires, et ceci dans tous les domaines de la recherche. Nous ne nous interdirons pas de publier des colloques, des conférences ou encore des rapports et autres expertises. Chaque ouvrage sera porteur de nouvelles interrogations, de problématiques originales ou d’analyse novatrices. Car ce sont les connaissances et les savoirs les plus récents qu’il faut exposer et diffuser. Ainsi, l’Australasie, véritable sixième et dernier continent, sera mieux connue et les multiples travaux portant sur plus du tiers de la planète seront finalement reconnus. En effet, les ouvrages à venir présenteront l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Hawaii, les îles éparses du Pacifique Nord, la Micronésie, la Mélanésie et la Polynésie. Cette nomenclature remonte aux grands navigateurs et en particulier à Dumont d’Urville. Elle peut paraître parfois dépassée, mais il est indéniable que les Mélanésiens ne parlent pas les mêmes langues que les Polynésiens et que les Mélanésiens ne partagent pas du tout les mêmes modes de vie que les Micronésiens. Et comme le disait Saint Exupéry, « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis ».

Frédéric Angleviel est historien. Il a longtemps structuré sa recherche selon trois axes majeurs : contacts religieux ; questions identitaires ; sources historiques. Aujourd’hui, il s’intéresse plus particulièrement à l’histoire du temps présent. Calédonien né en 1961 à Nouméa, il fait ses études en histoire, géographie et anthropologie à Montpellier et à Bordeaux. Professeur à l’école normale de Nouméa, il devient en 1990 directeur du Centre de Recherche et de Documentation avant d’être élu maître de conférences (1993-2004) puis professeur des universités (2004-2008). Il est actuellement historien libéral et responsable de la rédaction des rapports pour la commission des sites et monuments de la province Sud.

Collection Patrimoine et tourisme

La collection Patrimoine et tourisme vise à faciliter la publication d’ouvrages questionnant les champs couverts par les thématiques du patrimoine, du tourisme, des loisirs et diffuser des recherches intéressant une large palette de disciplines ; tourisme, géographie, histoire de l’art, sociologie, études culturelles, ethnologie, économie, histoire, etc.

L’objectif est ainsi de participer au mouvement actuel de renouvellement de la pensée dans ces domaines alors même que leur place s’affirme toujours plus dans nos sociétés.

 

Dominique Crozat, Professeur de géographie culturelle et sociale à l’Université Paul Valéry de Montpellier est responsable du master « Tourisme et Développement Durable des Territoires » mais intervient aussi dans trois autres masters spécialisés dans la culture, le patrimoine, le tourisme.

Il a publié ou co-dirigé une vingtaine d’ouvrages dont, parmi les plus récents : La fête au présent. Mutations des fêtes dans le temps des loisirs (2009) ; Le développement culturel : un avenir pour les territoires (2011) ; Patrimoine et valorisation des territoires (2012) ; Patrimoine et désirs d’identité (2012) ; Les cultures du déplacement (2014) ; Résistances culturelles (2016).

À paraître : Utopies culturelles contemporaines (2017)

Collection Philosophie politique et juridique

La collection Philosophie politique et juridique a pour objectif de repenser les questions éthiques, politiques et juridiques sous un angle réflexif et analytique. Elle entend entreprendre ces réflexions de manière libre, détachée de toute appartenance dogmatique afin d’alimenter le débat public et la recherche universitaire au niveau national et international.

Sans vouloir ignorer les difficultés qui nous assaillent en ce domaine, elle considère que des solutions concrètes, sages et objectives sont toujours possibles pour ceux qui veulent prendre la peine de chercher en toute liberté et sérénité.

Jean-Jacques Sarfati est professeur et docteur en philosophie. Il est également juriste et il a été durant de nombreuses années Avocat à la Cour d’Appel de Paris. Il a publié différents articles en droit, philosophie politique et juridique, philosophie de l’éducation et éthique. Depuis plus de trente ans, il enseigne et a consacré son existence professionnelle aux questions de philosophie du droit, de justice, d’éthique, de philosophie politique et d’éducation. Il a publié différents ouvrages soit seul soit en collaboration avec différents chercheurs du monde occidental. Il enseigne actuellement la philosophie, le droit et les grands enjeux contemporains dans l’académie de Versailles et à l’Université Paris Dauphine.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Le Rôle créateur de l’exception en droit

 

Collection Philosophie, Éthique et Santé

 La collection intitulée Philosophie, Éthique et Santé a pour objet la publication d’œuvres universitaires (livres, mémoires, thèses, articles, etc.) d’auteurs souhaitant apporter un éclairage philosophique et/ou éthique aux grandes questions de santé actuelles. Les documents sont à envoyer à Madame Sandra Trabulo, sandra@connaissances-savoirs.com, qui, les transmettra au comité de lecture de Connaissances et Savoirs ainsi qu’à la directrice de collection.

Martine Samé, née le 3 mai 1953 à Annecy, a d’abord été professeur de lettres et d’anglais en Angleterre et dans des lycées haut-savoyards. Puis, après des études en kinésithérapie, elle se spécialise dans le domaine de la rééducation et mène dans la région parisienne une double carrière de kinésithérapeute et d’enseignante en kinésithérapie.

Parallèlement, docteur en sciences de l’éducation et en philosophie, elle participe actuellement à une réflexion éthique avec les professionnels de santé autour du thème de l’apport de la philosophie dans le monde de la rééducation, notamment par la rédaction d’articles, de livres et la direction de la collection Philosophie, Éthique et Santé chez Connaissances et Savoirs.

Pour contacter Martine Samé, envoyez un mail a l’adresse suivante : philosophie.ethique.sante@gmail.com.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

L’Homme de la douleur
La Relation clinique comme expérience de l’être…esquisse d’une éthique heidegerrienne

Se plaindre de douleur
L’Enfant peut-il consentir au don de sa moelle osseuse ?
La Patience et l’Inquiétude
Rééducation fonctionnelle et philosophie : une quête commune
Le Toucher suspendu

Collection Presses universitaires d’études sur l’Afrique

La collection Presses Universitaires d’Études sur l’Afrique (PUEA) est un espace de publication des travaux universitaires sur l’Afrique dans le domaine des arts, lettres, sciences humaines et sociales et sciences fondamentales.

Très impliquées dans l’édition universitaire, les PUEA offrent un espace de réflexions et de débats sur des thématiques variées qui ne seront pas avares en informations de terrain. Il s’agira de promouvoir des travaux inédits qui intéresseraient vraiment la communauté de la recherche sur l’Afrique. Les ouvrages comparatifs et interdisciplinaires sont particulièrement encouragés. Mais aussi des manuscrits autour d’enquêtes sur ce que pensent et font les gens très ordinaires. Des enquêtes qualitatives qui prépareraient le passage aux enquêtes d’opinion « scientifiquement contrôlées ». Il y a là un grand chantier, pour tous les chercheurs, universitaires et jeunes diplômés africains et Africanistes. L’occasion leur est donnée de proposer des projets de livre qui concilient la recherche en chambre (en bibliothèque) et la recherche en plein air (sur le terrain), pour éviter que les travaux sur l’Afrique restent englués dans l’académisme (théorie).

Le catalogue des PUEA compte déjà plusieurs titres et entend promouvoir également la publication des revues scientifiques.

Patrice Moundounga Mouity, politiste et essayiste, diplômé de Sciences po dans le cadre du CEAN, Maître-assistant à l’université Omar Bongo, a dirigé aux éditions Publibook Université (EPU) la collection « Géopolitique et Sciences politiques » entre 2011 et 2016.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Ce que je crois sur la sociologie du pouvoir au Gabon (à paraître)
Le Gabon bleu dans le golfe de Guinée (à paraître)
Revue semestrielle de l’IRSH
La Sociologie du pouvoir au Gabon
Le Politiste
Le Gabon et leurre de l’émergence
Le Gabon à l’épreuve de la politique de l’émergence
Vérité et subjectivité dans la pensée de Kierkegaard : les églises établies, facteurs d’éloignement de Dieu

Collection Psycho clinique

La question de la diffusion de l’information en psychologie, en psychothérapie et en psychiatrie est actuellement au cœur des débats, car si cette information est reconnue nécessaire par le grand public, un nombre encore insuffisant de cliniciens l’inscrivent de manière effective au sein de leur pratique.

Par la nature même de sa spécialité, qui l’immerge probablement plus que tout autre praticien dans l’intimité de la personne humaine, le « psy » est quotidiennement confronté aux questions suivantes : Que puis-je dire ? À qui puis-je le dire ? De quelle façon ?

De telles interrogations légitimes sont omniprésentes dans la pratique clinique, et cette collection a pour objectif de proposer un point complet et original sur le sujet par les apports que des auteurs de diverses orientations réalisent sur ce thème d’actualité.

Cette collection s’adresse aussi bien au large public qu’aux professionnels de la santé psychique. Nous espérons que vous y trouverez des réponses pratiques à vos questions.

Psychiatre libéral à Nice (France), Jérôme Palazzolo est professeur de psychologie médicale au département Santé de l’Université Internationale Senghor (opérateur direct de la Francophonie, Alexandrie, Égypte), chercheur associé au LAPCOS (Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales) de Nice, et chargé de cours à l’Université de Nice – Sophia Antipolis où il est co-responsable du Diplôme Universitaire de Thérapies Comportementales et Cognitives. Spécialisé en psychopharmacologie et en thérapie cognitivo-comportementale, il a publié de nombreux articles de référence et plusieurs ouvrages traitant des diverses pratiques psychiatriques et des sciences humaines : https://www.facebook.com/Dr.Palazzolo/

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Petit précis de psychologie positive
Trois approches du soin psychique en dialogue : TCC, EMDR et Psychanalyse

Réflexions psychologiques autour du vieillissement normal et pathologique
Les Troubles de la personnalité
Over drive
Les Etats limites
Les Thérapies brèves – Actualités et perspectives des TCC
Aidez vos proches à sortir de la toxicomanie et des addictions
Aidez vos proches à surmonter la dépression
Les Enfants de la psychanalyse
Acteur de sa vie – Développer l’empowerment
Conscience et représentation de la santé mentale et neurologique
La Gestion du stress et de l’aquaphobie par les TCC

Collection Psychologie et vie quotidienne

La collection Psychologie et vie quotidienne vise à explorer les processus à l’œuvre dans l’esprit humain, leur évolution tout au long de la vie et leurs relations avec la santé mentale et physique. Elle publie régulièrement des ouvrages thématiques (tels que la gérontologie, l’éducation ou encore la maltraitance) qui apportent, avec la contribution de chercheurs et de praticiens en psychologie mais aussi issus d’autres disciplines, un éclairage d’experts sur des sujets actuels. Les auteurs et contributeurs ont à cœur d’allier des connaissances et des recherches de haut niveau, et de les présenter dans une perspective permettant aux lecteurs de s’informer, et aux professionnels de faire le lien avec leurs questionnements de praticiens. Le public intéressé (enseignants-chercheurs, étudiants et professionnels) y trouve des synthèses, des réflexions théoriques innovantes, des études empiriques et des mises au point d’outils d’investigation. La collection a vocation internationale. Les contributions sont prioritairement publiées en langue française, mais elles peuvent l’être également dans la langue internationale de la psychologie, la langue anglaise.

Un guide de soumission sera envoyé par le directeur de collection ou la secrétaire scientifique à toute personne souhaitant soumettre un manuscrit, lequel sera examiné anonymement par deux experts. Cette expertise aura pour but premier de valoriser le travail soumis.

Docteur HDR en psychologie, Gérard Chasseigne a été Professeur à l’Université de Reims et anime actuellement des recherches à l’Université de Tours (EA-2114) au Laboratoire de Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation. Il dirige la Collection Psychologie et Vie Quotidienne depuis 1998. Il a eu à cœur depuis le début de ses fonctions de Directeur de promouvoir toutes les disciplines de la psychologie (santé, développement, gérontologie, clinique et cognitive) et de faire émerger au fil des ouvrages des thématiques originales et pertinentes pour les psychologues, chercheurs et praticiens. Cette collection a permis ainsi de découvrir les travaux de chercheurs jeunes ou confirmés, de chercheurs étrangers, ou encore de praticiens aguerris qui ont trouvé dans cette collection une possibilité de partager leurs connaissances et leur savoir-faire.

Caroline Giraudeau est Maître de Conférences à l’Université François-Rabelais de Tours, et membre du Laboratoire de Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation (EA-2114). Elle est secrétaire scientifique de la Collection Psychologie et Vie Quotidienne. Ses recherches portent sur les processus d’adaptation à la vie quotidienne tout au long de la vie (apprentissage fonctionnel), les liens intergénérationnels (dans la famille et dans les structures intergénérationnelles), et sur la question de la maltraitance et de son signalement. Elle est attentive, dans le choix des textes qui lui sont soumis, à l’équilibre entre la rigueur et la pertinence des références théoriques, et l’intérêt pour les praticiens et les applications dans leur vie de tous les jours. Son objectif est de rendre accessible les découvertes actuelles de la psychologie, mais aussi de dégager des pistes de réflexion et d’action dans la vie professionnelle et la vie quotidienne.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Aspects du développement conceptuel et langagier
Traitements de la complexité dans les sciences humaines
Apprentissages et interactions sociales
Risque, stress et décision
Éthique, risque et décision
Cognition, santé & vie quotidienne – Volume 1
Cognition, santé & vie quotidienne – Volume 2
Cognition, santé & vie quotidienne – Volume 3
Cognition, santé & vie quotidienne – Volume 4
Psychologie, éducation et vie scolaire
Cognition, incertitude et prévisibilité
Xe Colloque International sur le Vieillissement Cognitif
Biological understanding and Theory of Mind
Les Souhaits des personnes en fin de vie
Quête de beauté, pratiques culturelles et risques
La Pédagogie. Son sens, ses pratiques
Gérontologie et vie quotidienne
Éléments pour une psychologie de la maltraitance
L’Alimentation chez les personnes âgées : directives, souhaits, pratiques

Collection Recherche, Imaginaire et Civilisation d’Afrique (RICA)

Offrir un espace d’expression qui valorise l’Afrique et les voi(e)x de ses chercheurs : tracer de nouvelles voies de réflexion entre les générations, ériger des tribunes scientifiques interdisciplinaires, favoriser l’émergence d’une pensée dynamique, ouverte au monde et ancrée dans sa culture, interrogeant les trajectoires de la civilisation africaine dans sa riche diversité.

Recherche : La construction des biens collectifs, la diffusion de la culture scientifique, le développement des sciences humaines et sociales, sont entre autres, les facteurs qui construisent la problématique des ambitions de la recherche.

Imaginaire : L’alliance entre l’idée, le réel et le symbolique bénéficie d’une tribune d’expression littéraire, d’essence ou de radiance africaine ; sous la valeur interculturelle et de révélation artistique souveraine. C’est le règne de l’imaginaire. Les lecteurs et les auteurs ouvrent de nouvelles fenêtres de la féerie, réinventant le verbe métaphorique de la romance, peignant l’Afrique d’hier, jouissant des félicités du verbe contemporain à la réception, pour enfin, dessiner ce destin de demain.

Civilisation : La mémoire des identités, le souffle des héritages anthropologiques, historiques, sociologiques, linguistiques, politiques et juridiques mobilise un jeu de réflexions fécondes, donnant la parole aux universitaires et aux acteurs, porteurs ou catalyseurs d’une nouvelle énergie. Ils sont appelés à l’autel de la pensée, pour déconstruire ou reconstruire l’âme de la civilisation d’Afrique dans ses substrats du profane et du sacré.

Afrique : Terre-mère, continent à la sensibilité jubilatoire, l’Afrique est aussi une métaphore du corps meurtri, malgré sa riche diversité des cultures, par-devers les candidatures séculaires ou des impostures. Cette mémoire estimée ou mésestimées s’observe au rétroviseur du rapport avec elle-même ou avec l’altérité. Entre les lignes de confession, des impasses et des adresses d’émerveillement de son histoire, le temps suspend son vol et passe la parole à la plume, pour tracer une nouvelle voie ; celle de l’écriture, de l’oraliture et de sa photolittérature. Les patrimoines de l’Afrique s’inventent enfin, une nouvelle vie par la magie de la pensée.

À rebours, les chercheurs et les esprits avant-gardistes des mutations et des révolutions ont désormais un espace d’expression, mieux, un moyen de publication ou de consommation de la culture africaine. La collection Recherche, Imaginaire et Civilisation d’Afrique (RICA) s’offre et s’ouvre à vous comme une nervure interdisciplinaire, au travers de laquelle, le temps de l’Afrique se conjugue au plus-que-parfait de la connaissance et du savoir durables.

Chercheur et enseignant dans les Universités privées d’Afrique Centrale, Louis Hervé Ngafomo a bénéficié des Bourses d’Excellence de l’Agence Universitaire de la Francophonie et du gouvernement roumain (Eugen Ionescu) en 2009 et de l’Université Laval (non consommée). Son activité scientifique lui a permis d’obtenir un séjour de recherche au Centre de la Promotion des Lettres de Bruxelles (Belgique) la même année. Il a pris part au 23e Congrès mondial d’études francophones de la Nouvelle Orléans (USA) comme président de session Littérature et Catharcis. Il s’affirme comme le promoteur du champ de Littérature-médecine et de la critique sociopathologique en francophonie, approche qu’il conceptualise dans un essai collectif intitulé : Littérature-médecine : émergence et radiance de la critique sociopathologique en francophonie, Paris, L’Harmattan, 2015.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Langues et médias en Afrique noire francophone (à paraître)
Regards sur l’histoire économique et sociale du Cameroun (à paraître)
Ethnostylistique : imaginaire et hybridité linguistiques en contexte africain
Repenser l’anthropologie socio-spirituelle beti au prisme de l’impact de la sorcellerie ou des sorcelleries face aux enjeux du développement
Le Choc des civilisations dans le roman colonial français du XXe siècle
La morphologie nominale en èwòndò
Au cœur du comparatisme

 

Collection Rééducation

L’objectif intrinsèque de la collection Rééducation consiste à publier des ouvrages portant sur des thématiques de recherche issues des études initiales, continues voire universitaires en rééducation/réhabilitation. Des travaux de recherche provenant d’équipe pluridisciplinaire de rééducation sont les bienvenus. Le critère de publication repose sur la qualité scientifique indéniable de l’ouvrage proposé.

Docteur en sciences de l’éducation de l’université d’Aix-Marseille 1, Arnaud Choplin, masseur-kinésithérapeute et cadre de santé depuis 1996, est directeur de l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie Niçois. Il est l’auteur de nombreuses publications dans divers domaines.

Il a obtenu une distinction en octobre 2005 : 1er prix éditorial 2005 (Syndicat National de la presse médicale et des professions de santé – SNPM) « article de formation ou de synthèse », revues destinées aux kinésithérapeutes.

Collection Risque, Crise et Résilience des Organisations

Cette collection a pour objectif de mettre en exergue une large réflexion sur des champs spécifiques aux sciences de gestion, qui concernent autant la problématique de la gestion des risques, de la gestion des crises ou de la résilience des organisations. Cette collection sera ouverte aux recherches, essais, travaux, résultats de collectifs et de séminaires dans une orientation cycle de vie d’une crise. Nous attendons, des ouvrages originaux par leur apport, portant sur les questions d’analyse, de traitement, de mitigation du risque, des ouvrages théoriques ou des retours d’expérience. Nous attendons des ouvrages qui questionnent la gestion des crises, comment l’aborder, la mettre en œuvre, valider une gestion de crise. Nous attendons des ouvrages sur la continuité d’activité, des études qui portent sur la mise en œuvre d’un plan de continuité d’activité, assurer la reprise d’activité, mettre en œuvre les plans de communication et de formation. De même, tous travaux s’appuyant sur l’apport de la résilience aux organisations s’inséreront dans cette collection (résilience de structure, d’ingénierie, de conception, organisationnelle, opérationnelle voire humaine). Notre objectif est de couvrir et de saisir le cycle de vie d’une crise, en comprendre sa temporalité, apprendre à mettre en œuvre les conditions favorables avant une crise, en saisir les signaux faibles, mais aussi s’assurer, faire face, s’adapter et s’ajuster au regard des turbulences. Nous souhaitons des auteurs, une réflexion personnelle et globale, holistique, couvrant la majeure partie de cette problématique des risques, crises et résilience des organisations. Toute réflexion portant sur ces sujets sera examinée et prendra sa place dans cette collection.

Ingénieur en organisation et docteur en sciences de gestion, Gilles Teneau a travaillé pendant de nombreuses années au sein de grandes sociétés de services informatiques pour des missions en organisation, en gestion de projet, en conseil et en stratégie du changement. Outre ses activités professionnelles en entreprise, il participe à des activités universitaires. Chercheur associé au LEMNA (Université de Nantes). Il est enseignement au CNAM en Organisation et Ressources Humaines, ainsi qu’au sein de HEC pour le Master Coaching. Président fondateur de l’association (CIRERO) dont l’objectif est le développement de la Résilience Organisationnelle, par les axes Recherches, Enseignements, Publications. Il est auteur de plusieurs ouvrages, sur les thèmes de la résistance aux changements, de la résilience, de la compassion en entreprise, il a réalisé plusieurs articles pour des revues universitaires et professionnelles. Dans le cadre de ses travaux universitaires, il a participé à des colloques et des conférences nationales et internationales tant au sein d’universités, d’écoles de commerce que d’associations. Il est membre d’associations relatives à l’entreprise (C2P, Club des Pilotes de Processus) et académique (membre de l’AIM, Association Information Management) ; RESILIO (Association pour le développement de la Résilience) ; HIMEC (Association concernant la gestion des catastrophes).

Collection Sciences et Société

Le but de la collection Sciences et Société est de proposer un éclairage scientifique sur des questions sociétales précises. À l’heure où la quantité d’informations est telle qu’il est difficile de se forger sa propre opinion, il est nécessaire d’apporter des faits scientifiques et des analyses par des spécialistes. Chaque ouvrage apporte des éléments de réponse sur des thèmes variés, basés un travail de revue scientifique par des chercheurs experts dans leur domaine de compétence.

Pascal Vaudin est enseignant-chercheur à l’Université François Rabelais de Tours depuis 2007 où il dirige la deuxième année du Master « Biologie de la Reproduction ». Il y enseigne la génétique moléculaire et du développement aux étudiants de niveau Licence et Master. Outre ses activités d’enseignement et de recherche qu’il exerce au centre INRA Val de Loire, Pascal Vaudin anime des conférences grand public sur des thématiques telles que « Les perturbateurs endocriniens », « Comprendre la génétique et les maladies génétiques ».

Collection Sciences Hors Standard

Sciences Hors Standard (SHS) est une collection accueillant des travaux scientifiques originaux en Sciences Humaines et Sociales. Elle vise à diffuser des recherches qui sortent des « sentiers battus », que ce soit sur le plan théorique ou méthodologique. Elle valorise aussi les recherches pluridisciplinaires éclairant les liens entre les mécanismes étudiés. Les appréhensions holistiques de la réalité sont donc privilégiées.

La collection Sciences Hors Standard encourage également les écrits qui ne restent pas « coincés » dans la rhétorique scientifique mais qui n’hésitent pas à mêler science et art par exemple (roman servant de toile de fond à des exposés scientifiques, humour, illustrations, etc.). Même si la neutralité axiologique de la science (si tant est qu’elle existe) est effective lors des enquêtes et de leurs analyses, la diffusion des découvertes peut ici se parer d’émotions. Cela a entre autres pour objectif de sensibiliser le grand public aux SHS, Sciences Humaines et Sociales, et de rendre ainsi divertissantes et humaines les vérités d’aujourd’hui (qui restent le plus souvent dans l’ombre de la société civile, politique et médiatique).

Enfin, Sciences hors Standard est une collection qui se donne pour ambition de revenir à la mission première de la science : rendre la vie meilleure. Elle revendique en ce sens une visée profondément humaniste : « une science en conscience » comme dirait Edgar Morin. Dans cette perspective, des recherches humanistes sont promues dans cette collection. Ainsi, au-delà de l’aspect purement scientifique (en termes de production de connaissances), il sera attendu des écrits qu’ils contiennent une réflexion éthique sur ces connaissances (applications épanouissantes possibles, limites, voire dangers). C’est uniquement dans cet état d’esprit que sont publiés les ouvrages de cette collection : que SHS (Sciences Hors Standard) fasse place belle aux SHS (Sciences Humaines et Sociales) !…

 

Thierry Long est enseignant-chercheur en sciences humaines et sociales à l’Université Côte d’Azur (Nice). Ses préoccupations scientifiques tournent autour des questions d’éducation et d’éthique. Il réalise ses recherches en psychologie morale au sein du Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cliniques, Cognitives et Sociales (le LAPCOS). Il a notamment publié deux ouvrages intitulés L’éducation par le sport : imposture ou réalité ? (2008) et Un monde sans argent… (2016) aux éditions Connaissances & Savoirs.

Collection Sciences physiques et mathématiques

La collection Sciences physiques et mathématiques vise à publier des livres universitaires sur les thèmes de la physique et des mathématiques, au sens large, pour appuyer les études des étudiants et les travaux de chercheurs, à tous les niveaux universitaires et de recherche scientifique. Ces livres couvriront les aspects fondamentaux et appliqués. Depuis l’invention de l’écriture au Proche-Orient au IVmillénaire et la genèse des mathématiques et des sciences en terre mésopotamienne, l’histoire de la pensée humaine intercale successivement les héritages scientifiques de différentes civilisations. Dans la mesure où les sciences constituent ainsi un patrimoine commun, la collection va aussi publier des livres sur l’histoire des sciences dans l’Antiquité.

Antoine Khater est professeur des universités en physique théorique, en France. Il a été professeur et chercheur invité dans de nombreux établissements universitaires et de recherche en Suisse, Allemagne, Angleterre, Italie, Canada et États-Unis. Il est auteur et co-auteur de nombreuses publications scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture, et il a formé de nombreux jeunes scientifiques, docteurs et stagiaires postdoctoraux. Consultant de l’Unesco, il a effectué l’étude et la réalisation de projets de développement durable pour l’enseignement supérieur dans différents pays.

Collection SémioSIC

Cette collection souhaite valoriser les travaux sémiotiques menés dans le champ des Sciences de l’Information et de la Communication. Elle accordera une attention toute particulière aux recherches sur le sens de l’information des textes et des énoncés mais aussi des interactions, soit dans les environnements éco-techno-médiatiques, soit dans les environnements écologiques. Qu’il s’agisse de la communication (entre les hommes) ou des interactions des êtres vivants avec leur environnement, la sémiose, en perpétuelle évolution, émerge d’une mise en relation entre un plan de l’expression et un plan du contenu, par des sujets de perception, dans un dispositif, un milieu. Questionner l’efficience des sémioses, établir des hypothèses sur ce qui fonde communément et distinctement le processus du « Faire sens » entre sujets et milieux, cela constitue le fil directeur de la sémiotique menée en Sciences de l’Information et de la Communication pleinement ancrée dans la socio-sémiotique, la sémiotique du design et même la bio-sémiotique, en dialogue avec d’autres disciplines issues des sciences humaines et des sciences dures.

La collection SémioSIC accueillera les ouvrages sémiotiques portant sur les objets de recherche suivants :

– le design (design architectural, design environnemental, design numérique, design d’objets) ;

– les processus médiatiques (information ; dispositifs communicationnels) ;

– les processus de transmission, (apprentissage) ;

– les écosystèmes et les environnements (les sociétés du vivant).

Nicole Pignier est Professeur des Universités à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Limoges. Sémioticienne spécialisée en Sciences de l’Information et de la Communication, elle interroge dans ses travaux les liens entre esthésie, perception, design et design d’usage. Elle appréhende notamment la relation entre formes et finalités éthiques du design des objets et des environnements. Elle co-dirige avec Benoît Drouillat la revue scientifique Interfaces Numériques qu’elle a créée en 2012. Elle a publié, entre autres, deux ouvrages sur la sémiotique du webdesign (Penser le webdesign. Modèles sémiotiques pour les projets multimédia, L’Harmattan, 2004), les fonctions de supports des interfaces numériques (Le webdesign. Sociale expérience des interfaces web, Paris, Lavoisier, 2008). Elle a dirigé de nombreux numéros de revue tel le dossier 182 de la revue Communication et langages, intitulé Réinterroger les supports : Matières, formes et corps, en 2014 ; le numéro 3/2015 de la revue Interfaces Numériques intitulé Cultiver le numérique ? Elle a écrit et co-écrit de multiples chapitres d’ouvrages dont « Préfiguration, configuration, figuration : dialectiques entre sens, supports et dispositifs dans le design des TIC », Nicole Pignier et Thierry Gobert in Masselot Cyril et Rasse Paul (dir.), Sciences, Techniques et Société. Recherches sur les technologies digitales, Collection SFIC. L’Harmattan, Paris, 2015 ou encore « Questionner le sens du lien entre supports numériques des textes, dispositifs d’information-communication et styles d’usage » in Pignier Nicole et Mitropoulou Eleni (coord.), Former ou formater ? Les enjeux de l’éducation aux médias, Éditions Solilang, collection « Solilingui », Limoges, 2015. Elle a écrit une trentaine d’articles dans des revues internationales et a co-organisé des événements scientifiques divers tel le colloque international intitulé « le sens au cœur des dispositifs et des environnements », co-organisé en 2016 avec Eleni Mitropoulou à l’Université de Limoges. Elle est depuis février 2016 directrice d’une collection intitulée « SémioSIC » aux Éditions Connaissances et Savoirs. Cette collection d’ouvrages souhaite valoriser les travaux menés en sémiotique dans le champ des Sciences de l’Information et de la Communication. Elle accordera une toute première importance aux recherches relatives aux designs des objets, des dispositifs et des environnements, aux processus médiatiques et perceptifs.

Collection Sources d’Asie

Cette collection, créée en 2006, accueille des travaux scientifiques, universitaires et littéraires dans les champs de l’ethnographie, de l’ethnologie, de l’anthropologie, de l’archéologie, de l’histoire, de la sociologie et de l’orientalisme, notamment consacrés à l’Asie du Sud-Est continentale et insulaire, l’Extrême-Orient et le Pacifique. Elle accueille également la réédition dans ces domaines d’ouvrages classiques devenus introuvables et qui méritent d’être à nouveau proposés au public.

Pierre Le Roux, ethnologue, est professeur à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg et membre du laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & Unistra). Spécialiste de l’Asie du Sud-Est, depuis 1985, il effectue dans cette aire des recherches inédites notamment chez les Jawi musulmans de Thaïlande du Sud, son terrain de recherche principal, en zone de guérilla. Depuis 2004, il fait porter ses travaux sur l’esclavage, la sexualité, la prostitution de masse, le proxénétisme et le trafic humain en Asie du Sud-Est. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, articles et films documentaires.

Bernard Sellato, ethnologue, est directeur de recherches émérite au Centre national de la recherche scientifique et membre du laboratoire Centre Asie du Sud-Est (UMR 8170 CNRS & École des Hautes Études en Sciences Sociales). Ancien directeur de l’Institut de recherche sur le Sud-Est asiatique (IRSEA, UMR 6571 CNRS & Université de Provence) à Marseille (2000-2004) il a dirigé la rédaction de la revue Moussons. Recherche en Sciences Sociales sur l’Asie du Sud-Est (1999-2008). Il est l’auteur ou directeur d’ouvrage d’une douzaine de livres et auteur de nombreux articles.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Alexandre Yersin un passe-muraille (1863-1943)
Le Dialogue interrompu
Ecrire Bangkok
Volées, envolées, convolées…
Réforme ou révolution ?
Les Avatars du don dans le Laos contemporain

Collection TIC et développement

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont envahi notre quotidien. Jamais auparavant, l’humanité n’a été autant confrontée à des changements multisectoriels en profondeur. Aucune organisation ne peut aujourd’hui s’en passer. De plus en plus d’objets du quotidien sont connectés. Elles sont devenues incontournables et organisent nos vies, en frôlant parfois les addictions. Les TICs sont ainsi devenus des schèmes qui structurent nos manières de voir, de penser, d’agir. La société d’une façon générale vit au rythme des TICs qui sont devenues une variable d’ajustement, de développement, de croissance. En matière de développement durable, le « salut » pourrait venir de ces TICs. Beaucoup d’études montrent aujourd’hui que les emplois de demain dépendront largement de ce secteur à la pointe des technologies. Les TICs peuvent donc être une alternative pour les pays dits développés, dans un contexte de décroissance mais aussi pour les pays en développement, un atout pour un développement harmonieux. Cette collection TIC et développement se propose de questionner les usages, pratiques, compétences liés aux TICs mais aussi leurs incidences positives ou négatives dans la micro- et macro-société.

Collection Travaux de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg

Cette collection, créée en 2013, accueille des travaux scientifiques et universitaires en sciences sociales, notamment ethnologie et anthropologie : livres, ouvrages collectifs, essais, réunion d’articles, actes de colloques ou tables rondes, thèses de doctorat, mémoires produits en partenariat avec ou au sein de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg, ou remarqués et encouragés par ses membres.

Pierre Le Roux, ethnologue, est professeur à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg et membre du laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & Unistra). Spécialiste de l’Asie du Sud-Est, depuis 1985, il effectue dans cette aire des recherches inédites notamment chez les Jawi musulmans de Thaïlande du Sud, son terrain de recherche principal, en zone de guérilla. Depuis 2004, il fait porter ses travaux sur l’esclavage, la sexualité, la prostitution de masse, le proxénétisme et le trafic humain en Asie du Sud-Est. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, articles et films documentaires.

Roger Some, docteur en philosophie et ethnologue, il est professeur à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg où il a notamment créé le master professionnel Patrimoine immatériel et collections, qu’il dirige, et il est membre du laboratoire Dynamiques européennes (UMR 7367 CNRS et Université de Strasbourg). Spécialiste de l’Afrique, notamment des Dagara du Burkina Faso, il est également l’auteur de nombreux travaux sur les arts, l’esthétique et la mondialisation.

Découvrez les différents ouvrages de la collection :

Résistances culturelles et revendications territoriales des peuples autochtones

Connexion

Fermer