Hétérogénéités et diverses hybridations en corpus des lettres et sciences sociales

Sciences humaines - 368 pages - 155x235

ISBN : 9782342353242

Publié le : 16/06/2021


Si la linguistique dite de corpus s’est toujours positionnée comme la discipline pilote en matière d’une théorisation des questions liées aux données ; si elle a toujours admis, à côté d’autres disciplines des sciences sociales elles-mêmes, la rentabilité et la transversalité des problèmes de corputialité, force est de constater que la notion de corpus en soi peine à s’émanciper au-delà de la linguistique, d’une part, et, de la numéricité, d’autre part, alors même que tout appelle à son éclatement total à toutes disciplines des sciences ayant peu ou prou affaire à l’observable, quelle que soit la nature de cet observable.

Les articles présentés dans ce livre abordent les corpus à la souche d’un questionnement intégral de leurs éventuels ordres de taxon. Ils posent sur la table une question cruciale des corpus dans nos disciplines des sciences sociales : le problème de leur hétérogénéité ou, si l’on veut, de l’incompatibilité présumée de certaines de leurs associations sur la base de catégorisations attenantes à leur nature, à leur mode de traitement, à leur origine, à leur mode d’émergence, à leur contexte d’extraction, aux disciplines dont elles sont les objets reconnus, etc.

De telles considérations épistémologiques contestent souvent les bornes qui matérialisent les limites disciplinaires implantées sur le terrain des connaissances ayant pour objet l’humain. Tel a été l’esprit de la journée d’étude du 12 avril 2019 qui a réussi à (ré)concilier, sur une même plage heuristique, nombreux de ceux qui abordent l’observable : (socio)linguistes, littéraires, sociologues, psychologues, archéologues, cinématologues, chercheurs en études culturelles, spécialistes des sciences de l’information et de la communication, mathématiciens et chimistes même !


Version papier : 34,00 €
Version numérique au format PDF : 4,99 €

L'AUTEUR



 

Donald Vessah Ngou est docteur en sciences du langage des Universités de Yaoundé I et Paris X Nanterre. Il est par ailleurs diplômé de l’ESSTIC (École Supérieure des Sciences de l’Information et de la Communication – Université de Yaoundé II) en Management de l’Information et des Documents d’Entreprise. Chargé de cours au Département des Sciences du langage de l’Université de Yaoundé I, il y enseigne la linguistique, l’analyse du discours, la méthodologie de la recherche. Il est auteur de plusieurs articles épistémologiques (i) sur les parcours interprétatifs intra et intertextuels possibles, (ii) sur les questions de généricité des énoncés avec les prismes qui régissent ces catégorisations et les incidences réciproques de telles classifications sur la textualité et l’interprétation, puis (iii) sur les liens pouvant se nouer entre textualité et communautés interprétatives.

Noumssi Gérard Marie est Professeur titulaire au Département de Français de la FALSH de l’Université de Yaoundé I, où il dispense des cours de linguistique et stylistique française. L’auteur a suivi sa formation à l’Université de Yaoundé I, à l’Université Paul Valery de Montpellier et à l’Université de Provence-Aix-Marseille, institution au sein de laquelle il a soutenu une H.D.R en linguistique. Auteur de plusieurs articles et un ouvrage, le Professeur Noumssi Gérard Marie mène des recherches en francographie africaine et sur la sociolinguistique du français en Afrique francophone.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer