Sécurité internationale tome 1 - L'interdiction de recourir à la force et à la menace de la force

Essai - 178 pages -

ISBN : 9782342353600

Publié le : 21/04/2021


Les relations internationales et le droit international ont toujours été écartelés entre ce qui devrait être en termes de paix et de sécurité (la fonction essentielle des Etats étant d’assurer la sécurité de sa population) et ce qui est. On retrouve ce dilemme aujourd’hui dans la Charte des Nations Unies où sont projetés tout autant des visions morales - pour ne pas dire utopiques notamment en condamnant et interdisant la guerre – que des principes pragmatiques tel celui du droit à la légitime défense ou encore celui du possible usage de la force par le Conseil de sécurité des Nations Unies. La sécurité internationale est ainsi à la croisée d’efforts visant à apaiser, pacifier les rapports entre Etats et de considérations réalistes sur les inévitables conflits et rapports de force entre eux. Ces tiraillements contradictoires sont devenus encore plus complexes dans les périodes récentes avec l’apparition de nouveaux acteurs et de nouvelles formes de violence. L’objet du présent Carnet de cours vise à éclaircir les règles et principes en jeu, il correspond à l’enseignement de la matière dans le cadre de Masters de droit international et de Masters de Relations internationales, c’est pourquoi dans un souci didactique, il est organisé en deux tomes complémentaires, mais qui peuvent être lus séparément : le premier est consacré au principe de l’interdiction qui a été faite aux Etats de recourir à la force et à la menace (Tome 1), le deuxième étudie la consécration de la compétence de l’ONU à employer la force et la menace de la force en lieu et place des Etats (Tome 2).


Version papier : 17,00 €
Version numérique au format PDF : 8,50 €

L'AUTEUR



Mireille Couston est Professeur de droit international public en la Faculté de droit de l’Université Lyon 3 et responsable du Master Relations Internationales et Diplomatie. Elle dirige  un centre de recherches : le Centre du Droit des Espaces et des Frontières (CDEF) spécialisé dans des thématiques juridiques, politiques et diplomatiques internationales. Vice-Présidente du comité scientifique de la Revue Française de Droit Aérien et Spatial (RFDAS), elle y est en charge éditoriale du Droit Spatial. Elle collabore par ailleurs en tant qu’internationaliste au Journal Droit Santé et Société (JDSS)  et en tant que spécialiste en éthique juridique au Journal International de bioéthique et d’éthique des sciences (JIBES). En corollaire à ses activités académiques, elle a entamé une carrière d’écrivain avec un premier roman «Les solitaires » paru sous son pseudonyme Mireille C. de la Méridienne. 

DU MÊME AUTEUR

Meilleures ventes

Connexion

Fermer